Le liquide dans les répartiteurs est-t-il toxique ?

 

La quantité libéré de benzoate de méthyle pendant une période de chauffage (liquide de condensation) conduit à des concentrations si faibles qu'aucune atteinte de la santé ou problème n'est à escompter pour les personnes. L'Office fédéral de la santé explique en plus : "Les examens des inhalations n'ont indiqué aucune modification organique. Les tests de sensibilité ne montrent aucune réaction allergique. Selon nos connaissances, aucun effet cancérogène du benzoate de méthyle n'est prouvé." Si du benzoate de méthyle devait sortir du tube de mesure et entrer en contact avec la peau par une manipulation non conforme ou par la destruction du répartiteur, il faut noter qu'un contact direct et répété peut entraîner des irritations. Dans ce cas, il est recommandé de retirer la substance par un nettoyage intensif. Bien évidemment, pour le benzoate de méthyle comme pour les autres produits chimiques, l'enfant doit être emmené chez le médecin par mesure de sécurité en cas d'ingestion. Les mauvaises odeurs sont presque exclues dans le cadre d'un fonctionnement normal, en raison de la faible concentration. L'Office fédéral de la santé explique en plus : "Dans cette faible plage de concentration, le benzoate de méthyle n'entraîne aucun risque pour la santé et pour les personnes."

Retour