Décompte des frais de chauffage enfin compréhensible

Vous avez reçu votre décompte ista des frais de chauffage et vous vous demandez comment et pourquoi le chauffage et l’eau vous sont facturés sur la base de votre consommation individuelle ? Que devez-vous savoir en tant que propriétaire ou locataire ? Nous vous donnons ici les informations détaillées concernant le décompte des frais de chauffage.

Plus d'information

Vos avantages avec notre décompte des frais de chauffage

  • Décompte total clair de tous les frais d’exploitation par unité d'utilisation
  • Décomptes individuels conformes aux prescriptions légales, facilement compréhensibles pour les résidents
  • Précision plus importante du décompte grâce au contrôle de vraisemblance complet
  • Différentes formes de décompte adaptées à vos besoins individuels
  • Conseil avisé en cas de questions sur le décompte

Décompte des frais de chauffage en fonction de la consommation

Pourquoi le décompte est-il établi sur la base de la consommation individuelle ? Le décompte des frais de chauffage en fonction de la consommation doit garantir que, en tant que locataire ou propriétaire d’un appartement, vous payez uniquement ce que vous avez réellement consommé. Les instruments de mesure et répartiteurs qui ont été montés ainsi que la répartition consécutive en toute équité des frais énergétiques vous permettent de contrôler votre consommation personnelle. Cela vous permet de réduire votre consommation d’énergie de jusqu’à 15 pour cent et ainsi de réaliser de réelles économies.

Relevé des compteurs de chauffage : que se passe-t-il exactement ?

À la fin de la période de décompte, notre personnel dûment formé en charge des relevés relève les unités consommées sur les instruments de mesure et répartiteurs à la date prévue. Ils s’assurent en même temps du fonctionnement correct de tous les appareils. Nous informons en temps voulu tous les occupants de l’immeuble par écrit à propos de la date à laquelle les compteurs seront relevés en accrochant une affiche dans l’immeuble ou par avis de passage lorsque, en raison de la technique de mesure employée, il s’avère nécessaire de pénétrer dans chaque unité d’habitation. Les unités consommées sont enregistrées à l’aide d’un appareil de saisie portatif. Dans la mesure où des compteurs sans fil sont installés, il n’est pas nécessaire de pénétrer dans votre appartement.

Wie werden Heizkosten berechnet?

La gérance de votre immeuble nous envoie une liste avec les frais de combustible, les frais annexes de chauffage et, le cas échéant, les charges de l’immeuble (voir Décompte des charges). Dans un premier temps, nous contrôlons la plausibilité de toutes les données. Nous divisons ensuite le total de frais de l’installation de chauffage en frais de chauffage et en frais inhérents à la préparation d’eau chaude. À partir du total des frais de chauffage et du total des frais d’eau chaude, nous obtenons respectivement deux groupes de frais :

  • La part des frais fixes prend en compte les frais pour la préparation d’eau chaude et les pertes dans les conduites. En fonction des coûts de chauffage réglementaires, la gérance de votre immeuble peut fixer au choix une part comprise entre 30 et 50 pour cent. En général, ces frais sont répartis en fonction de la superficie de base des appartements étant donné que cette valeur est indépendante de votre utilisation personnelle du chauffage.
  • La part en pourcentage restante, allant donc de 50 à 70 pour cent, se compose des frais liés à la consommation que vous pouvez directement influencer en fonction de votre utilisation personnelle du chauffage. Après avoir relevé les compteurs, nous établissons un décompte total pour le gérant de votre immeuble ainsi que des décomptes individuels à l’attention des utilisateurs de chaque appartement. C’est la gérance de l’immeuble qui vous envoie votre décompte individuel.

Réduire la consommation de chauffage : rien de plus simple

La bonne température permet de faire des économies

Les températures ambiantes aux alentours de 21 °C sont agréables, mais ne sont pas toujours nécessaires : les pièces comme les chambres d’amis et les vestibules ne doivent pas autant être chauffées que d’autres pièces de l’appartement. Les températures suivantes sont recommandées : sale de bain : 23 °C, pièce de vie : 21 °C, chambre des enfants et salle à manger : 20 °C, chambre et cuisine : 18 °C, vestibule et chambre d'amis : 15 °C.

D'une manière générale : chaque degré en moins permet d'économiser environ six pour cent de frais de chauffage.

 

Réduire la consommation de chauffage pendant la nuit

Ceux qui laissent tourner le chauffage «à plein régime» pendant la nuit ne gaspillent pas seulement de l’énergie et de l’argent, ils nuisent également à leur santé. Les scientifiques recommandent une température comprise entre 16 et 18 °C comme température ambiante idéale et saine pendant votre sommeil. Cela vous permet de mieux dormir et de réduire les frais de chauffage de jusqu’à 50 pour cent.

Économiser de l’argent en aérant correctement

Ceux qui laissent la fenêtre entrebâillée pendant toute la journée sans fermer les radiateurs gaspillent de l’énergie et donc de l’argent. En particulier lorsque les radiateurs sont installés sous la fenêtre, la chaleur montante s’échappe alors rapidement et la pièce reste froide. Aérez tous les jours trois ou quatre fois brièvement, mais à fond. À cet effet, fermez les robinets thermostatiques et ouvrez complètement les fenêtres. Quatre minutes suffisent déjà pour laisser entrer la quantité d’air frais inhalée par une personne en l’espace d’une heure. Les fenêtres peuvent ensuite être fermées et le chauffage remonté.

La bonne température permet de faire des économies

Les températures ambiantes aux alentours de 21 °C sont agréables, mais ne sont pas toujours nécessaires : les pièces comme les chambres d’amis et les vestibules ne doivent pas autant être chauffées que d’autres pièces de l’appartement. Les températures suivantes sont recommandées : sale de bain : 23 °C, pièce de vie : 21 °C, chambre des enfants et salle à manger : 20 °C, chambre et cuisine : 18 °C, vestibule et chambre d'amis : 15 °C.

D'une manière générale : chaque degré en moins permet d'économiser environ six pour cent de frais de chauffage.

Réduire la consommation de chauffage pendant la nuit

Ceux qui laissent tourner le chauffage «à plein régime» pendant la nuit ne gaspillent pas seulement de l’énergie et de l’argent, ils nuisent également à leur santé. Les scientifiques recommandent une température comprise entre 16 et 18 °C comme température ambiante idéale et saine pendant votre sommeil. Cela vous permet de mieux dormir et de réduire les frais de chauffage de jusqu’à 50 pour cent.

Économiser de l’argent en aérant correctement

Ceux qui laissent la fenêtre entrebâillée pendant toute la journée sans fermer les radiateurs gaspillent de l’énergie et donc de l’argent. En particulier lorsque les radiateurs sont installés sous la fenêtre, la chaleur montante s’échappe alors rapidement et la pièce reste froide. Aérez tous les jours trois ou quatre fois brièvement, mais à fond. À cet effet, fermez les robinets thermostatiques et ouvrez complètement les fenêtres. Quatre minutes suffisent déjà pour laisser entrer la quantité d’air frais inhalée par une personne en l’espace d’une heure. Les fenêtres peuvent ensuite être fermées et le chauffage remonté.

 

Sie sind interessiert?

Dann fordern Sie jetzt Ihr kostenloses Angebot zur Heizkostenabrechnung an.