17.06.2015 - Article
  • Pouvoir d'achat

C’est gagnant d’individualiser les charges

Les charges d’eau et de chauffage sont les seules sur lesquelles vous pouvez agir individuellement en copropriété. Elles représentent en moyenne 50% des charges globales de copropriété, aussi serait-il dommage de ne pas tout mettre en œuvre pour les réduire.

Sur une facture globale d’environ 1800 € par an pour un F3, votre économie peut s’élever à près de 400 € sans investissement. Revue de détail… Les économies sur l’eau reposent d’abord sur l’adoption des bonnes pratiques de consommation que vos enfants connaissent par cœur :

  • préférer les douches aux bains et s’y prélasser un temps raisonnable
  • ne pas laisser couler le robinet pendant que l’on se brosse les dents.

Ces pratiques vertueuses vous placeront d’emblée en dessous de la moyenne nationale qui est actuellement d’environ 130 litres par personne et par jour. La mise en place de compteurstélérelevés assortis de services d’alertes (web, sms) vous prévenant instantanément de toute anomalie ou dérive de consommations, vous permettra de gagner près de 100 € sur une facture initiale de 400 € (volume d’eau froide + chaude) Le comptage précis de l’eau chaude sanitaire complétera vos économies. L’énergie consommée en chaudière représente environ 10 €/ m3 d’eau chaude sanitaire. Trois moyens de réduire un coût annuel moyen d’environ 300 € de réchauffage.

Tout d’abord le comptage individuel par logement, complété par le comptage précis en sortie de chaudière grâce à un CET (compteur d’énergie thermique). Le comptage précis de l’eau chaude est très important car il permet de vérifier que la température de réchauffage n’est pas anormalement élevée. En effet, quand c’est le cas, vous êtes contraint de jouer sur le robinet mitigeur en augmentant la proportion d’eau froide. Le suivi du ratio eau chaude sur eau froide (1/3 contre 2/3) permet de s’assurer que l’exploitant de la chaudière fait correctement son travail. Une économie de 60 € à 80 € est facilement possible. Puisqu’on évoque l’exploitant de la chaudière, pensez à optimiser son contrat. Les règles contractuelles sont subtiles (lire nos articles à ce sujet), mais une bonne négociation contractuelle ne coûte rien et complétera avantageusement les économies. Aux 200 € d’économies réalisées grâce à ces mesures sur le comptage de l’eau vous ajouterez les économies liées au chauffage. Robinets thermostatiques et répartiteurs de frais de chauffage engendreront 200 € d’économie sur une facture moyenne de 1200 € pour un F3. Il faut compter pour économiser et le jeu en vaut la chandelle.

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.