« On ne démarre pas un régime alimentaire sans d’abord monter sur la balance ». Il en est de même des régimes énergétiques.

La rénovation énergétique de votre patrimoine immobilier

Elle concernera différents sujets qui vont de la rénovation du système de chauffage, à la réalisation de travaux d’isolation du bâti (façades, toiture, parois vitrées et planchers bas) et donc aussi de ventilation, en passant par les dispositifs d’efficacité énergétique active (régulation), etc.

Chacune des composantes de la rénovation d’un immeuble de logements apporte sa contribution à l’amélioration globale de l’efficacité énergétique. C’est la cohérence de leurs combinaisons qui déterminera l’objectif qu’il est possible d’atteindre. Les investissements relatifs à ces différents dispositifs sont évidemment très différents selon leur nature, tout comme leur contribution au résultat final. Ainsi l’installation de fenêtres à double vitrage présente t-elle un rendement relativement faible comparé à son coût, mais elle est indispensable pour supprimer les sensations de courants d’air.

Pour réaliser une rénovation qui accroîtra significativement la valeur verte de votre copropriété, le bouquet des solutions et dispositifs doit être équilibré entre dispositifs d’efficacité énergétique passive et dispositifs d’efficacité active, mais surtout il faut connaître le point de départ et pouvoir mesurer les gains obtenus après travaux.

Suivre un ordre logique dans la mise en oeuvre des solutions

Les experts de la rénovation énergétique insistent sur le fait que la mise en œuvre des différentes solutions passe toujours par un ordre logique permettant d’obtenir les meilleurs résultats : mise en place d’instruments de mesure des consommations d’énergie – sensibilisation des occupants – isolation – amélioration du rendement des équipements de chauffage, de réfrigération et de climatisation – installation d’équipements de suivi et de pilotage. C’est même une exigence des organismes de certification pour les projets qui veulent obtenir un label de rénovation.

C’est le bon sens et cela vaut donc pour tout projet. Commencer par installer des compteurs divisionnaires communicants (répartiteurs de frais de chauffage et compteurs d’eau), et améliorez la sensibilisation de chaque occupant aux différentes consommations d’énergies. Vous permettrez ainsi que l’audit soit plus précis, mieux compris par chacun et que le vote d’un projet cohérent et complet soit obtenu en AG plus facilement.

Tout régime commence par la mesure des calories à perdre !

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics