02.05.2012 - Article
  • Environnement

La Géothermie : une énergie verte qui se développe à toute vapeur

La géothermie a commencé à émerger en France au lendemain du choc pétrolier de 1974. Mais la baisse des prix du pétrole avait eu raison de cette énergie propre, et l’innovation n’avait pas eu le temps de se développer. Depuis 10 ans, c’est reparti à toute vapeur. 

L’énergie produite par géothermie dans le monde représente environ 2% de l’électricité produite. En Europe, vingt-deux  pays  ont recours à cette énergie pour une puissance installée d’environ 3000 MWh. Les trois principaux producteurs sont la Hongrie, l’Italie et la France, dont la géologie leur est favorable.

En France les installations de géothermie permettent notamment d’alimenter plus de 170 000 équivalents logements en chauffage et en eau chaude sanitaire, économisant ainsi plus de 400 000 tonnes de CO2 et 130 000 tonnes de pétrole. Les principaux usages de la géothermie sont l’alimentation des ensembles immobiliers (40% de la production nationale), le réchauffage de serres agricoles (15%), le réchauffement de l’eau de piscines (30%) et 5% destinés à des usages divers (aquaculture,…)

Comment marche la géothermie ?

On distingue trois types:

–       La géothermie à très basse énergie pour laquelle on a besoin de pomper de l’eau dans le sol à des températures inférieures à 55°C. Les forages se font à faible profondeur (< 300 m). Des pompes à chaleur permettent ensuite d’élever la température suffisamment pour le chauffage de l’eau chaude sanitaire. Cette technologie est donc disponible quelle que soit la géologie.

–       La géothermie a basse énergie pour laquelle il est nécessaire d’utiliser des eaux souterraines comprises entre 55°C et 90°C. En général les forages doivent descendre entre 300 et 2000 m. Une telle température permet d’alimenter directement les réseaux de chauffage urbain, ou des réseaux industriels.

–       La géothermie a moyenne et haute énergie, puisant de l’eau à plus de 90°C, à des profondeurs pouvant atteindre 5000 m. Cette possibilité n’existe que dans certaines régions du globe (Islande, Italie, USA, Indonésie) et à proximité de zones sismiques. L’eau peut alors être surchauffée en vapeur afin d’entrainer des turbines industrielles.

 

Le Grenelle de l’environnement a fixé comme objectif pour la France que le mix énergétique en 2020 comprenne 3% d’énergie issue de la géothermie. De nombreux programmes immobiliers neufs ou en rénovation thermique font appel à cette technologie dont les avantages sont d’être locale, fiable, disponible toute l’année et dont les faibles couts sont stables dans le temps.

Donc une énergie à ne pas négliger !

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

En savoir plus sur les sujets abordés.

  • Environnement
18.12.2020 - Article

Mode de calcul des frais de chauffage dans une copropriété

Éliminons d’emblée le cas des immeubles collectifs chauffés individuellement, ainsi que l’ensemble des immeubles qui ne sont pas concernés par l’individualisation des frais de chauffage. Dans ce cas, chacun a souscrit un abonnement direct auprès du fournisseur de gaz ou de fioul de son choix (Gaz de France par exemple), et reçoit donc directement sa facture individuelle.
La sensibilisation sur la consommation se fait donc a postériori lorsque la facture exige un paiement… C’est souvent trop tard. 

  • Environnement
17.12.2020 - Article

Combien coûte votre production d’Eau Chaude Sanitaire (ECS) ?

En théorie, rien de plus facile de calculer ce que coûte la production d’un m3 d’eau chaude. Quelle est la quantité d’énergie nécessaire pour élever un litre d’eau d’un degré ? La réponse que tout élève de première connaît est qu’il faut 1,162 Wattheure. Pour chauffer un m3 d’eau de 15°C à 40°C (qui est la moyenne de la température de l’ECS), il faut donc en théorie dépenser 1,162 x28°Cx 1000 = 32,5 kWh. Soit ! Mais quel en est le coût ? C’est là que tout se complique !

  • Environnement
  • Pouvoir d'achat

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.