07.11.2014 - Article
  • Législation

La jurisprudence sanctionne l’absence de rénovation énergétique

Les syndics savent combien il est difficile d’engager le processus de rénovation énergétique des copropriétés qu’ils gèrent. Obtenir un consensus pour le bouquet optimal de solutions d’amélioration de l’efficacité énergétique n’est pas toujours chose simple. Désormais, il faudra être en mesure de prouver que l’impossible a été tenté, faute de quoi le syndic et le syndicat de copropriétaires risquent d’être attaqués en justice pour « défaut d’entretien de l’immeuble » !

C’est un récent arrêt de la Cour de Cassation (3ème chambre civile 15 oct 2014) qui le dit suite à une action en justice d’un des copropriétaires qui estimait que le défaut d’isolation du pignon Nord de son immeuble lui portait préjudice… ! Le copropriétaire « lésé » a obtenu le paiement d’indemnités par le syndicat de copropriétaires. Le syndic quant à lui, a été jugé négligent.

Ainsi la Cour de cassation interprète de façon très stricte la loi de 1965 sur la copropriété. Celle ci stipule entre autres, que le syndicat des copropriétaires et son syndic, sont chargés de la conservation de l’immeuble et sont responsables des dommages ou préjudices causés par un « vice de construction » ou par un « défaut d’entretien ». La Cour de Cassation a estimé que le bon entretien d’un immeuble en simple conformité avec ce qu’il était à l’origine, plusieurs décennies auparavant, n’était pas suffisant. La Cour estime que le copropriétaire qui souffrait d’une sensation de froid compte tenu de l’absence d’isolation du pignon nord jouxtant son appartement, subissait un préjudice du fait que rien n’avait été envisagé pour régler ce « défaut d’entretien».

Ainsi la jurisprudence prend acte de l’évolution des normes et précise que le « bon entretien » d’un immeuble doit lui permettre de s’adapter aux évolutions des standards de confort et donc aux normes et réglementations thermiques.

Votre copropriété peut ainsi être condamnée à indemniser tout copropriétaire qui se sentirait lésé faute d’installation de dispositifs permettant l’amélioration du confort thermique. Syndics et copropriétaires, pour ne pas courir ce risque, ne négligez ni l’isolation, ni les RFC !

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

En savoir plus sur les sujets abordés.

  • Législation
10.12.2020 - Article

2021, interdiction du chauffage au gaz pour les maisons neuves. Le logement collectif neuf suivra à partir de 2024

Afin de réduire les émissions à effet de serre, le gouvernement a pris des mesures importantes qui marqueront une rupture majeure concernant le chauffage au gaz, coupable d’émettre du Co2 en brulant. La RE 2020, nouvelle Réglementation Environnementale, prévoit d’interdire ce type de chauffage dès l’été 2021 (ce qui était prévu initialement en janvier 2021).

  • Législation
03.12.2020 - Article

Prolongation de la tenue à distance des Assemblées Générales de copropriété

Afin de permettre la tenue des Assemblées Générales de copropriété reportées à cause de la pandémie, les réunions pourront se faire de manière entièrement dématérialisée : visioconférence ou téléphone. Les décisions pourront être prises grâce au vote électronique ou par correspondance. Ces dispositions exceptionnelles devraient durer jusqu’au 31 janvier 2021.

  • Législation
12.11.2020 - Article

Les 5 avantages de la relève à distance des données de consommation d’énergie.

L’avenir appartient à la télérelève.

Cette technologie offre des avantages pour les gestionnaires, les locataires et propriétaires. Si les prestataires de services relèvent les données à distance, il n’est plus nécessaire de prendre RDV et d’être présent dans le logement lors de la relève des consommations. La relève à distance permet également d’éviter les erreurs de transmission et donne, en toute transparence, un aperçu de sa consommation au résident.

  • Législation
  • Pouvoir d'achat

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.