Avez vous déjà croisé le « facteur quatre » ? Cette expression pour initiés résume en fait une exigence toute simple : les émissions mondiales de gaz à effet de serre et la consommation des matières premières doivent être divisés par quatre d’ici 2050 ! Pourquoi ?

Nous consommons trop et la Terre ne peut plus suivre notre rythme. Les déchets s’accumulent sans plus pouvoir être digérés par la Planète Terre, et parmi ces déchets, les gaz à effet de serre sont les plus préoccupants. Il faudrait deux planètes Terre pour absorber notre rythme d’émission de déchets.

Les calculs effectués par le Groupement d’experts (GIEC) qui auscultent l’évolution du réchauffement climatique, montrent que la tendance actuelle conduit à un réchauffement en fin de siècle, compris entre 3°C et 6°C si rien ne change.

Ne vous imaginez pas que ce sera une aubaine pour les plages bretonnes au mois d’août ! Non, cette fourchette d’élévation correspond à l’écart de température entre aujourd’hui et l’âge de glace ! Autant dire un véritable changement d’ère.

Les pays en voie de développement souhaitant légitimement rattraper leur retard, il a été convenu que les pays développés devraient mettre les bouchées doubles pour qu’en moyenne les émissions de GES soient divisées par deux. D’où la baisse d’un « facteur quatre » pour nos pays développés.

La France s’est engagée en 2003 à diviser ses émissions d’un« facteur quatre » d’ici 2050.

Le principal émetteur de GES est le parc immobilier existant. Viennent ensuite les transports. L’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments existants doit donc être engagée rapidement, et sans demi-mesure. Les rénovations énergétiques doivent être de « facteur quatre ». Le coût moyen d’investissement correspondant est d’environ 30 000 € pour un F3. La Loi de Transition Energétique a prévu la mise en place du mécanisme de « tiers financeur » pour avancer les fonds aux ménages français. Mais il n’est plus temps de tergiverser sur le programme de rénovation : il doit être de « facteur quatre », car il ne sonnera pas deux fois.

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics