Contenthub Cover

- Article

Les détecteurs de fumée : DAAF

Thèmes: Produits, Législation, Législation, Produits

Depuis quelques années, la mise en place d’un DAAF : Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée, est obligatoire dans les logements en France. Quelles sont exactement ces obligations ? Quel est le bilan de cette mesure depuis sa mise en œuvre ? Quelles ont été les évolutions des détecteurs de fumée depuis les 10 dernières années ?

Quelles sont les obligations liées aux DAAF ?

Dans le cadre du développement de la sécurité préventive privée, le Sénat a voté le 25 février 2010, avec publication au Journal Officiel du 10 mars de la même année, l’obligation désormais faite aux particuliers de s’équiper d’un détecteur de fumée dans leur logement.

Le décret d’application a quant à lui été voté le 10 janvier 2011.La date maximale légale d’équipement de ce dispositif est le 8 mars 2015.

Quel bilan depuis 10 ans pour les détecteurs de fumée ?

L’assureur Matmut dresse un bilan avec un sondage de l’institut OpinionWay. Vous pouvez lire cette étude dans son intégralité via ce lien : https://www.matmut.fr/assurance/habitation/conseils/les-francais-et-les-detecteurs-de-fumee

On peut en retenir 4 points essentiels :

  • Les français sont plutôt favorables aux détecteurs de fumée. Malgré quelques inconvénients, 92% des sondés jugent que les DAAF permettent de sauver des vies.
  • Leur installation est jugée comme simple. La plupart des résidents n’ont pas demandé de conseil pour installer l’appareil. 
  • Résultat : bien que 89% des sondés déclarent avoir un détecteur de fumée dans leur logement, ils sont souvent mal installés (dans la cuisine par exemple, alors que c’est déconseillé), 47% des français disposent de plusieurs détecteurs de fumée, ce qui veut dire que plus de la moitié n’en ont qu’un.
  • Leur installation s’est généralisée mais elle est donc rarement optimale.

Les récentes évolutions techniques des DAAF 

Chez ista, nous proposons aux gestionnaires de suivre les détecteurs de fumée de leur résidence via un portail web. Ils peuvent ainsi : 

  • Savoir quels logements sont équipés de détecteurs de fumée
  • Consulter l’état des appareils avec un diagnostic semestriel pour s’assurer que tous fonctionnent
  • Obtenir une attestation de bon fonctionnement à fournir aux nouveaux occupants en cas de changement de locataire

Pour en savoir plus sur nos DAAF : https://www.ista.com/fr/smart-services/le-detecteur-de-fumee/

 

Les progrès techniques dans ce domaine permettraient d’améliorer les détecteurs de fumée en tant qu’objet connecté. On peut par exemple s’attendre à des DAAF connectés qui préviennent les occupants via une application en cas de fumée détectée. Quelles fonctionnalités souhaiteriez-vous avoir sur un détecteur de fumée ? Écrivez-nous vos idées sur les réseaux sociaux d'ista !​​​​​​​

 

Newsletter

Suivez les dernières nouveautés sur nos produits et services. Recevez des informations exclusives sur le secteur de l'énergie et sur l'immobilier.

Partager cet article

En savoir plus sur ce thème
Tous les thèmes