Après une hausse de 1,5% au mois de novembre, les tarifs administrés du gaz vont à nouveau augmenter le mois prochain.

Mauvaise nouvelle pour le consommateur: les prix réglementés du gaz, qui concernent 7 millions de foyers en France, vont grimper de 2,5% à compte du 1er décembre. Cette majoration intervient alors que la saison de chauffe va s’intensifier au cours des prochaines semaines.

Il s’agit de la deuxième hausse pour cet automne, puisque les tarifs administrés du gaz avaient déjà augmenté de 1,5% en novembre. Depuis plusieurs années, les prix du gaz font l’objet d’une révision mensuelle, via une formule de calcul qui intègre notamment les prix du gaz sur le marché de gros ainsi que la courbe du pétrole. Or le baril, après avoir chuté dans des proportions importantes au début de l’année, est reparti à la hausse depuis quelques semaines. A noter que la loi stipule que les coûts d’approvisionnement d’Engie (ex-GDF Suez) soient intégralement répercutés auprès du consommateur.

Cette double hausse (en novembre et décembre) n’empêche pas que le gaz reste une énergie largement compétitive. Avant la majoration du 1er décembre, les tarifs ont reculé en moyenne de 5,8%, dans le sillage du recul du brut. Aujourd’hui, les tarifs réglementés du gaz ne concernent plus que les consommateurs particuliers, qui peuvent également s’ils le souhaitent souscrire une offre de marché. En revanche, pour l’ensemble des entreprises (des grands groupes aux petits professionnels), les prix réglementés ont disparu de la circulation avec désormais l’obligation de souscrire une offre de marché. De telle sorte que le marché du gaz est aujourd’hui largement ouvert à la concurrence, davantage que celui de l’électricité.

Source :Lefigaro.fr Par Frédéric de Monicault

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics