22.02.2012 - Article
  • Environnement

Les règles de captation de l’eau

L’eau est une ressource de plus en plus protégée car elle est de plus en plus rare. A ce titre, une législation drastique a été mise en place dans de nombreux pays à travers le monde afin de réguler la captation de l’eau. 

Il existe trois façons majeures de capter l’eau. Soit il s’agit d’une source naturelle, soit depuis un cours d’eau (barrage notamment) ou une nappe souterraine. Le simple fait de définir un plafond de pompage est particulièrement important, sans quoi les réserves contenues dans les nappes phréatiques diminueraient de façon inquiétante. Cela entraînerait un manque d’eau, une sécheresse des sols et une désintégration des frayères. Comme évoqué, des normes législatives sont mises en place en France notamment afin de délimiter des périmètres de protection.

Des périmètres pour protéger la captation de l’eau

En premier lieu, il y a le périmètre immédiat qui couvre en moyenne quelques dizaines de mètres carrés où toutes les actions disposant de risques écologiques sont interdites (utilisation de pesticides, usines, etc….). En second lieu, il y a le périmètre de protection rapprochée qui autorise des activités non risquées à s’installer. La surface totale oscille selon le potentiel de la source où l’eau est captée (en moyenne de 5 hectares). Enfin, la troisième barrière de sécurité se nomme le périmètre de protection éloignée, même s’il n’est pas obligatoire dans l’hexagone, son action est particulièrement importante pour cadrer les activités pouvant se dérouler au sein de cette zone.

Des comportements de plus en plus adaptés

En France, suite à la loi Grenelle éditée en 2009, il existe plus de 500 sources depuis lesquelles l’eau est captée. Les comportements sont en train de changer et des guides sont même diffusés auprès des collectivités locales afin de mettre en place toutes les bonnes pratiques. Ainsi, l’objectif de ne pas polluer les eaux ainsi pompées pourrait être atteint plus facilement. Toutefois, et malgré ces règles de captation de l’eau, certains conflits peuvent survenir entre les propriétaires terriens et les entités chargées d’appliquer les périmètres de protection. Cela entraîne des retards considérables de mise en place car les études préalables demandent du temps et des financements spécifiques.

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

En savoir plus sur les sujets abordés.

  • Environnement
18.12.2020 - Article

Mode de calcul des frais de chauffage dans une copropriété

Éliminons d’emblée le cas des immeubles collectifs chauffés individuellement, ainsi que l’ensemble des immeubles qui ne sont pas concernés par l’individualisation des frais de chauffage. Dans ce cas, chacun a souscrit un abonnement direct auprès du fournisseur de gaz ou de fioul de son choix (Gaz de France par exemple), et reçoit donc directement sa facture individuelle.
La sensibilisation sur la consommation se fait donc a postériori lorsque la facture exige un paiement… C’est souvent trop tard. 

  • Environnement
17.12.2020 - Article

Combien coûte votre production d’Eau Chaude Sanitaire (ECS) ?

En théorie, rien de plus facile de calculer ce que coûte la production d’un m3 d’eau chaude. Quelle est la quantité d’énergie nécessaire pour élever un litre d’eau d’un degré ? La réponse que tout élève de première connaît est qu’il faut 1,162 Wattheure. Pour chauffer un m3 d’eau de 15°C à 40°C (qui est la moyenne de la température de l’ECS), il faut donc en théorie dépenser 1,162 x28°Cx 1000 = 32,5 kWh. Soit ! Mais quel en est le coût ? C’est là que tout se complique !

  • Environnement
  • Pouvoir d'achat

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.