Contenthub Cover

- Article

RT 2012 : une première étape vers les bâtiments à énergie positive

Topics: Législation, Environnement

Il  y a 7 ans, la France se dotait d’un outil important, la Réglementation Thermique 2012. Issue de la loi « Grenelle 1 », la RT 2012 a pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre, ainsi que garantir l’autonomie énergétique du pays.

Au-delà des réglementations et nécessités, il est une dimension par définition impossible à gérer à cause de sa nature, c’est nous, être humain. Pour jouer sur l’effet comportemental, la sensibilisation doit être renforcée pour gagner le défi environnemental et énergétique. C’est ce qui nous amène à regarder plus en détail l’article 23 de la RT 2012.

Il signifie 2 choses pour les promoteurs :

  • L’énergie électrique, alors largement utilisée en 2012, se voit appliquer un coefficient de pénalité.
  • L’obligation d’afficher les 5 usages de consommation à l’intérieur du logement. Ces 5 usages sont : le chauffage, l’ECS, l’éclairage, la climatisation et les auxiliaires (pompes et ventilateur)

On voit ici 2 idées dans la volonté du législateur :

  1. Encourager la fin de la domination du chauffage électrique dans le résidentiel : en transformant l’électricité en chaleur, on en gaspille une partie.
  2. Inciter aux comportements vertueux des usagers : cela passe par l’affichage des consommations au sein du logement, dans un objectif de sensibilisation. En effet si on peut faire sortir de terre des bâtiments de plus en plus performants énergétiquement, la variable « comportement » est encore un facteur important en termes de consommation.

« La nécessité de faire des économies d’eau et d’énergie est une idée acceptée de manière générale, mais qui s’observe peu dans la réalité des actions au quotidien »

Lors de notre récent sondage réalisé avec Opinion Way à l’occasion de la journée mondiale de l’eau, nous avons pu observer que malgré leur préoccupation environnementale, les français font peu attention aux dépenses énergétiques de leur logement au quotidien. La nécessité de faire des économies d’eau et d’énergie est une idée acceptée de manière générale.
Mais même si la prise de conscience est réelle à l’échelle du collectif, elle s’observe peu dans la réalité des actions individuelles.

L’action de la RT 2012

Or c’est ici qu’intervient la RT 2012, elle « conscientise » le résident. En affichant les 5 usages dans son logement, elle l’informe sur sa consommation de manière efficace. C’est un appel au comportement vertueux, qui se fait de façon visuelle au quotidien.

L’acte de « payer » est tout aussi indispensable à cette prise de conscience. Avec la loi sur la transition énergétique du 17 aout 2015, l’individualisation des frais de chauffage est étendue à tous les logements. L’objectif est donc de disposer des mêmes informations, entre ce que je vois, et ce que je paye.

Et cette prise de conscience de chacun de sa responsabilité individuelle, est indispensable pour le passage à la RT 2020, qui met en œuvre le concept de bâtiments à énergies positives (BEPOS). Ce sont des bâtiments qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment, et qui en consomment peu.

L’excédent en énergie se fait grâce à des principes bioclimatiques et constructifs mais aussi par le comportement des usagers, qui est encore une fois, au cœur de l’efficacité énergétique…

Basile Dewavrin

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics