Calorimètres électroniques

L'affichage de mon compteur n'indique rien. Comment puis-je lire mon index ?

Pour les doprimo®, vous pouvez consulter l'index actuel en appuyant sur le bouton situé dans la partie inférieure de la face avant du compteur. En appuyant sur le bouton situé sous l'écran d'affichage, vous obtenez successivement votre index actuel (avec un 2 devant l'index) et la consommation de la période de décompte précédente (avec un A devant l'index).

Les compteurs sont-ils testés ?

Le fonctionnement des compteurs fait l'objet d'un test et d'un contrôle détaillés afin de répondre aux normes en la matière (EN 834). Les compteurs défectueux ne peuvent être commercialisés et n'obtiennent pas de numéro d'agrégation.

Le soleil peut-il faire fonctionner les compteurs électroniques ?

C'est possible, dans des circonstances très exceptionnelles. Nos doprimo® enregistrent une consommation quand la température du radiateur atteint au moins 23° C et que la température de votre pièce est de minimum 4° C de moins. De ce fait, il est théoriquement possible que le soleil impacte le fonctionnement des compteurs, alors que le radiateur n'est pas utilisé. Un exemple.

Imaginez une journée d'été caniculaire. Les rideaux sont ouverts et la porte de la chambre (de petite taille) est fermée. La chambre se trouve au sud et le soleil brille tout l'après-midi à travers les fenêtres fermées.

À la fin de la journée, l'ensemble de cette pièce a considérablement chauffé, y compris le(s) radiateur(s). Vous rentrez chez vous en soirée et ouvrez une fenêtre. La température ambiante chute rapidement, mais la température du radiateur diminue beaucoup moins vite. Une différence de plus de 4 °C peut alors être constatée entre la température du radiateur et celle de la pièce, alors que le radiateur dépasse les 23 °C. Dans ce cas précis, le calorimètre enregistre une très faible consommation. Bien entendu, il s'agit de quantités infimes.

Cette situation peut être évitée en gardant les rideaux (partiellement) fermés en journée et en refroidissant la pièce plus lentement.

Le calorimètre électronique enregistre beaucoup plus d'unités que l'évaporateur. Dans ce cas, vais-je devoir payer plus ?

Les index relevés sur les répartiteurs de frais de chauffage électroniques ne peuvent pas être comparés avec ceux relevés sur les évaporateurs. Le compteur électronique compte beaucoup plus vite que l'évaporateur. L'évaporateur compte quelques dizaines d'unités, alors que le calorimètre électronique peut en recenser des milliers. Le prix de l'unité relevée sur un compteur électronique est donc plusieurs fois inférieur à celle relevée sur un évaporateur. Donc, vous ne payez pas plus dans le cas de compteurs électroniques. Vous voyez tout simplement plus d'unités de chauffage sur votre décompte.

Le compteur enregistre une consommation alors que je n'utilise pas le radiateur. Comment est-ce possible ?

Il est possible que vous constatiez que le répartiteur électronique (sur le radiateur) enregistre une consommation, alors que vous n'avez pas allumé le radiateur. Plusieurs causes peuvent expliquer ce phénomène.

Votre radiateur peut être défectueux. Il est possible que le robinet du radiateur ou la vanne thermostatique ne fonctionnent pas correctement. Dans ce cas, contactez votre propriétaire ou le syndic.

Il est également possible, après la fermeture de la vanne du radiateur, que l'eau chaude de l'installation revienne dans le radiateur via la conduite de retour. Le radiateur peut de ce fait légèrement chauffer. Vu la grande précision du calorimètre électronique, il est possible qu'il enregistre une consommation dans de telles circonstances. Ce sera surtout le cas sur les petits radiateurs (salle de bains, chambre à coucher).

Vu que cette situation se produit dans tout l'immeuble, elle n'influence quasiment pas votre décompte final de frais de chauffage.

Comment fonctionne le calorimètre électronique ?

Le calorimètre électronique est un compteur à double sonde. Cela signifie qu'il mesure à la fois la température du radiateur et celle de votre pièce. Le répartiteur ne compte que si le radiateur chauffe. De par sa grande précision, il compte même lorsque l'émission de chaleur est très faible.

Le compteur commence à compter quand la température du radiateur atteint au moins 23° C et que la température de votre pièce est de minimum 4° C de moins. À la fin de la période de chauffe, le compteur enregistre automatiquement l'index final. En fonction du type de répartiteur, celui-ci continue de compter ou repart à zéro et recommence le comptage.

Il existe plusieurs modèles de calorimètres électroniques.

Le doprimo® (avec une languette dans le bas) continue de compter (comme les compteurs d'eau et de gaz) à la fin de la période de chauffe. Lors du traitement des index, la consommation de la saison écoulée est diminuée de la dernière consommation relevée auparavant. Outre l'index de la période précédente, le compteur enregistre également les index finaux des trois derniers mois.

Le doprimo®II (avec touches à effleurement) et le doprimo®II radio sont remis à 0 après la date de lecture et recommencent à compter. Ce compteur enregistre les index des deux dernières périodes de chauffe ainsi que les index finaux des douze derniers mois. Le compteur électronique possède une batterie d'une durée de vie de dix ans.

Les compteurs sont-ils étalonnés ?

L'étalonnage des compteurs n'est pas possible car il s'agit dans ce cas de compteurs de consommation et non de compteurs qui mesurent en valeurs absolues, comme par exemple en gigajoules ou en m3 de gaz. Le système de mesure par calorimètre qu'applique ista est un système de répartition. Les index indiquent la quantité de chaleur que les habitants ont consommée par rapport aux autres et au total. Les unités enregistrées ne peuvent dès lors pas être converties en m3 de gaz ou en litres de fuel domestique.

Comment les index des doprimo® 3 radio sont-ils sécurisés pendant le relevé ?

Toutes les données envoyées sont cryptées et seul le logiciel ista peut les décrypter. Cela vaut pour tous les compteurs ista relevés par radiofréquence.

Qui peut lire les index des doprimo® 3 radio ?

Les calorimètres à radiofréquence peuvent uniquement être relevés par ista. En effet, le logiciel n'est pas mis à disposition de tiers.

Bien entendu, vous pouvez consulter vos index vous-même. En appuyant sur le bouton situé sous l'écran d'affichage, vous obtenez successivement votre index actuel (avec un 2 devant l'index) et la consommation de la période de décompte précédente (avec un A devant l'index).

Les compteurs à radiofréquence sont-ils nuisibles pour la santé des occupants ?

Non. Les compteurs ne sont pas nuisibles ni pour l'être humain, ni pour l'environnement et peuvent de ce fait être installés dans les lieux de vie. Tous les compteurs à radiofréquence répondent aux normes en vigueur et se trouvent même largement sous les limites autorisées. Pour indication : la quantité de rayons que nos appareils émettent est 10 000 fois moins importante que le seuil légal.

Les compteurs à radiofréquence influencent-ils le fonctionnement d'autres appareils techniques tels que les appareils de correction auditive, les pacemakers et les télévisions ?

Non. Les compteurs à radiofréquence n'influencent pas le fonctionnement des autres appareils tels que les télévisions, ordinateurs, pacemakers, montres etc.

Nos compteurs répondent à toutes les dispositions légales en la matière et se situent largement sous le seuil légal. Pour indication : la quantité de rayons que nos appareils émettent est 10 000 fois moins importante que le seuil légal.