Le Robinet thermostatique

Copropriété & Habitat Social

Le robinet thermostatique régule automatiquement le chauffage des pièces en fonction de la température souhaitée.

Combiné au répartiteur de frais de chauffage, il permet d‘accroître les économies. Sa technologie permet d’intégrer toutes les sources d’énergie gratuites qui contribuent à chauffer la pièce.

tête thermostatique vanneTêtes de Robinet Thermostatique Corps Robinet thermostatique radiateurCorps de Robinet pour toutes configurations

Une gamme adaptée

ista propose une gamme complète de corps de vanne et de têtes thermostatiques adaptée à tous les systèmes de chauffage par radiateur. Ces produits sont conformes à la norme NF EN 215 et garantis 2 ans pièces et main d‘oeuvre.

Nos techniciens sont spécialement formés pour réaliser la pose simultanée des robinets thermostatiques, et des répartiteurs de frais de chauffage.

Installation des robinets thermostatiques

Cette opération se fait en 6 étapes :

  1. Coupure et vidange 
  2. Remplacement du corps
  3. Installation de la tête
  4. Remise en eau
  5. Vérification des installations

Fonctionnement et bénéfices du robinet thermostatique

Il est composé d’une tête thermostatique et d’un corps de vanne. A l’intérieur de l’élément thermostatique se trouve un fluide sensible aux moindres variations de température.

Le robinet thermostatique régule automatiquement le chauffage des pièces en fonction de la température souhaitée. Combiné au répartiteur de frais de chauffage, il permet d‘accroître les économies. Sa technologie permet d’intégrer toutes les sources d’énergie gratuites qui contribuent à chauffer la pièce

Les bonnes températures aux bons endroits

19°C en moyenne dans votre logement, c’est une température confortable, c’est d’ailleurs celle retenue par la réglementation (Code de la construction, art R131-20). Cette température peut être abaissée jusqu’à 17°C dans les chambres ou les pièces inoccupées.

 

Comment utiliser votre robinet thermostatique ?

Pour obtenir la température souhaitée, positionner le robinet sur le marquage correspondant (à titre indicatif)

left right
* I II III IIII
8-10° 12-14° 16-18°  20-22°  24-26°

 

tête robinet radiateur vanne thermostatique

Le robinet thermostatique, un dispositif obligatoire

Le code de la construction et la loi de transition énergétique d'août 2015 rendent l'installation des robinets thermostatiques obligatoire lorsque les immeubles en chauffage collectif sont soumis à la répartition de frais de chauffage. Pour les logements neufs, les robinets thermostatiques sont obligatoires depuis plus de 15 ans.

Aides et financements pour les robinets thermostatiques

Le Robinet Thermostatique et le CITE (CITE)

  • Le robinet thermostatique est éligible au CITE. Le résident peut déduire, de ses impôts sur le revenu, 30% du montant TTC du prix de la fourniture de chaque robinet thermostatique.
  • La pose du robinet thermostatique n’est pas éligible au CITE

Le Robinet Thermostatique et l'éco PTZ

  • Ordinairement, l’éco-prêt à taux zéro offre aux ménages la possibilité de souscrire à un prêt de 20 000€ à 30 000€ sans taux d’intérêt quand ces derniers exécutent de 2 à 3 travaux classés selon différentes catégories. On parle alors d’un éco-ptz pour « bouquet de travaux » .
  • L’autre solution est de réaliser ce qu’on appelle un éco-ptz de « performance énergétique globale » de 30 000€. Ici celui qui commande les travaux s’engage à ce que les nouvelles installations garantissent une réduction d’au moins 25% de la consommation énergétique annuelle.
  • Le robinet thermostatique n’appartient ni à l’un ni à l’autre mais il peut rentrer dans le calcul de l’éco-ptz. Il vient alors complémenter un autre travaux lui éligible (bouquet de travaux ou performance énergétique globale).

La TVA à taux réduit pour le robinet thermostatique

  • S’applique sur la fourniture et la pose de robinets thermostatiques
  • Taux de TVA réduit à 5,5%
  • Logement construit depuis plus de 2 ans
  • Faire appel à un professionnel pour l’achat et la pose
  • Si toutes les conditions ne sont pas réunies, le taux de TVA passe à 20%

Les + ista

  • Des produits de grandes marques, rigoureusement sélectionnés pour leur fiabilité,
  • Eligibles aux Certificats d’Economies d’Energie (CEE),
  • Un savoir-faire ista concernant la pose.

Vos questions sur les robinets thermostatiques

La température ambiante est trop basse (même quand le robinet est grand ouvert)

Demandez à votre chauffagiste de vérifier que la température d’eau au départ de la chaudière soit suffisante.

La température ambiante est trop élevée (même quand le robinet est fermé)

Vérifiez que l’élément thermostatique est bien monté sur le corps de vanne et est bien serré, si le problème subsiste contactez l’installateur du robinet.

Le radiateur est froid en bas et chaud en haut

C’est normal, la température demandée est presque atteinte, le robinet est presque fermé et ne laisse passer qu’un très petit débit d’eau chaude. Si vous ouvrez grand votre robinet vous chaufferez tout le radiateur. Si ce n’est pas le cas, demandez à votre chauffagiste de vérifier l’équilibrage de l’installation.

Une partie de votre radiateur reste froid même ouvert à fond dans une pièce froide

Votre radiateur a probablement besoin d’être purgé. Si après purge le problème persiste, il se peut que le mécanisme soit bloqué, contactez alors l’installateur du robinet.

Sifflements - Bruits de fontaine - Bruits saccadés

Sifflements : Vérifiez tout d’abord si le sifflement provient du robinet en le manœuvrant de la fermeture à l’ouverture. Après manipulation, si le bruit provient de la vanne, contactez votre chauffagiste.

Bruits de fontaine : Ils se produisent généralement sur les radiateurs difficiles à purger, contactez votre chauffagiste.

Bruits saccadés (coup de bélier) : Le fluide circule à l’envers dans le corps du robinet, contactez votre chauffagiste. 

Les gestes simples pour maîtriser votre facture de chauffage

Les radiateurs
  • Ne chauffez pas trop vos pièces : diminuer la température d'un degré, c'est environ 7% d’énergie consommée en moins. 
  • Baissez la température lorsque vous vous absentez plus de 3 jours.
  • Dépoussiérez régulièrement vos radiateurs pour plus d’efficacité.
Votre logement
  • Ne laissez pas la chaleur s’échapper de votre logement ! Pensez aux doubles vitrages, aux joints étanches ou encore aux tuyaux calorifugés…
  • Fermez volets et rideaux, ils isolent en cas de froid  extérieur.
  • Evitez l’humidité en aérant en grand votre logement 5 minutes tous les jours. 
  • Et n’oubliez pas d’éteindre votre chauffage quand vous aérez.
Votre immeuble
  • Faites entretenir votre chaudière et si elle est bien entretenue ce sont 8 à 12% d’économies possibles.
  • Avez-vous réalisé le DPE (diagnostic de performance énergétique)? N’hésitez pas à engager les travaux préconisés. Les économies que vous ne faites pas aujourd’hui, vous ne les ferez jamais !

Téléchargements - Le robinet thermostatique