Un français sur deux est concerné par la fuite d’eau selon un récent sondage réalisé par OpinionWay et ista. Du robinet qui fait du goutte à goutte, et qui coûte au minimum 120€/an, à la grosse fuite de chasse d’eau qui coûte au minimum 700 €/an, les fuites peuvent représenter une part importante des charges de copropriété. Revenons ensemble sur les fuites d’eau les plus fréquentes, et sur la meilleure façon d’y pallier.

La fuite de chasse d’eau

C’est la fuite qui coûte le plus cher. Mais fait étonnant, ce n’est pas pour autant qu’elle est réparée de façon systématique par le résident. Alors pourquoi ?

  1. Le coût de l’intervention d’un plombier paraît supérieur au coût de la fuite d’eau.
  2. Le résident a une “perception inutile”, il entend le bruit de la chasse d’eau qui coule périodiquement, mais ne l’associe pas forcément à une fuite au niveau du toilette, ou alors il pense que ce dysfonctionnement va s’arrêter avec le temps.

Combien coûte une fuite de chasse d’eau ?

Lorsqu’elle est critique, la fuite de chasse d’eau a un débit minimum de 20l/h, soit 175 m3 d’eau par an, ce qui représente 700 € à la fin de l’année sur la facture d’eau. (4 euros le m3)

Les fuites d’eau au niveau de l’évier, du lavabo et de la baignoire

Ce sont souvent des fuites de type goutte à goutte (ou des fuites non critiques). Ces petites fuites sont onéreuses parce qu’elles s’écoulent sur de longues périodes et ne se détectent pas toujours. Elles ont 2 origines possibles :

  1. La fuite technique, qui a pour origine un élément défectueux de la robinetterie
  2. La fuite comportementale, qui apparaît dans 2 types de situations :
  • Je ferme trop rapidement le robinet, et ne le tourne pas jusqu’au bout
  • Je n’ai pas assez de force pour fermer le robinet.

Combien coûte une fuite de robinet ?

Ces fuites de type goutte à goutte ont un débit de 3,4 l/h, soit 30 m3 par an, ce qui représente en moyenne 120 euros à la fin de l’année sur la facture d’eau.

La fuite de chauffe-eau électrique (ballon d’eau chaude)

Chaque chauffe eau électrique est doté d’un groupe de sécurité. Il permet d’évacuer la pression du ballon d’eau chaude quand la température monte (sans lui, le ballon exploserait).

Mais ce groupe de sécurité est défectueux, dès lors qu’il reste ouvert en permanence.
Dans cette situation, on a une fuite d’eau sournoise, invisible de l’extérieur, mais bien effective à l’intérieur du ballon d’eau chaude.

Ces fuites de type goutte à goutte ont un débit de 14 l/h, soit 122 m3 par an, ce qui représente en moyenne 490 euros à la fin de l’année sur la facture d’eau

Comment détecter une fuite d’eau dans votre logement ?

Avant de vous coucher, éteignez ou fermez tous les robinets ou appareils qui consomment de l’eau (lave vaisselle, lave-linge) et relevez votre compteur. Le matin suivant, avant de consommer de l’eau, relevez à nouveau votre compteur. S’il indique une consommation, il y a une fuite.

Il s’agit d’une bonne technique pour détecter s’il y a une fuite d’eau en cours, mais cette méthode est fastidieuse.

Aujourd’hui la relève des compteurs à distance, permet la détection de n’importe quelle fuite, des grosses, comme des plus légères, et ce dans des délais très courts. Les compteurs individuels sont équipés d’un module radio connecté, qui transmet les données1 de consommation quotidienne sur un portail web. Grâce aux algorithmes de calculs intégrés dans ces modules radios, il est possible de détecter les débits d’eau qui s’étendent sur de longues périodes sans interruption.

Une fois ces fuites détectées, des alertes peuvent alors être envoyées de façon automatique vers le résident ou le gestionnaire via 3 biais :

  • Le portail web
  • L’email2
  • Le SMS2

Les plombiers peuvent alors intervenir, pour trouver la source de la fuite et remettre en état les parties à réparer.

Prévenir les fuites d’eau avec un contrat d’entretien robinetterie plutôt que de les réparer en urgence

La robinetterie des logements se fatigue à travers le temps, il est normal que des fuites surviennent. On observe en moyenne qu’un logement est touché par une fuite une fois tous les 4 ans. Or ces fuites coûtent cher au résident, en facture d’eau d’abord, c’est un gachis énorme pour la planète, puis en facture d’intervention ensuite ; L’intervention d’urgence est plus onéreuse, l’urgence coûte chère.

Il n’y a donc que l’entretien régulier de la robinetterie des logements et du bâtiment qui puissent limiter l’apparition de fuites. Il permet d’assurer avec économie une sérénité complète sur son patrimoine.

Basile Dewavrin


 1Les données clients et les données de comptage sont traitées par nos services, dans un environnement sécurisé. Depuis 2012 ista s’est doté d’un Correspondant Informatique & Libertés qui veille à assurer le respect des principes fondamentaux de la CNIL.

2Les alertes SMS et email sont incluses dans le portail résident. Elles sont activées à la demande du gestionnaire ou du résident.

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics