La puissance nécessaire d’une installation de chauffage dans un logement dépend de plusieurs paramètres. Le premier d’entre eux est le « coefficient G » exprimé en W/m3/°C.     Il traduit la qualité de l’isolation du logement. Le coefficient G est donc plus élevé pour une résidence mal isolée que pour un immeuble récent.

Pour simplifier les calculs, il est d’usage d’associer une valeur de G à chaque réglementation thermique. Ainsi pour un immeuble construit avant 1974, ce coefficient est 2. Il varie de 1,4 à 1 selon les périodes de permis de construire entre 1975 et 2000. Il sera de 0,8 pour un immeuble construit sous la RT 2000, et de 0,7 pour la RT 2005.

On constate donc que la puissance nécessaire de vos radiateurs variera dans un rapport de 1 à 3 selon la performance énergétique de votre immeuble. On peut penser que la sensation de confort variera dans les mêmes proportions si la puissance n’est pas adaptée.

Si le deuxième paramètre est bien évidemment le volume V du logement ou de la pièce à chauffer, le troisième est une différence de températures ou « DELTA T°C ».

Le « DELTA T°C » est la différence entre la température « souhaitée » dans la pièce et une « température de base hiver». Celle ci se définit comme étant la température extrême mesurée au moins cinq jours dans l’année sur une période de trente ans, dans le lieu considéré. Elle dépend donc de la zone géographique et de l’altitude. Des tables sont disponibles, qui permettent à chacun de connaître la « température de base » du lieu où il réside.

A Paris cette « température de base » est de – 7°C, tandis qu’à Perpignan elle est de – 4°C et à Strasbourg de – 15°C

La puissance nécessaire est alors donnée par : P = G x V x ΔT°C.

La puissance des radiateurs doit donc être supérieure à P mais attention, la puissance nominale des radiateurs est en général donnée pour une chaudière classique dont le départ d’eau chaude est à 70°C. Si vous avez installé une chaudière à condensation dont le départ d’eau est à environ 50°C (chaudière basse température), la puissance de vos radiateurs devra être réévaluée d’environ 30%, à moins que vous n’ayez amélioré d’autant l’efficacité énergétique de votre immeuble.

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics