12.11.2017 - Article
  • Environnement

Comment se mesure la consommation individuelle d’un radiateur

Le décret n°2016-710 et l’arrêté du 30 mai 2016 sur l’individualisation des frais de chauffage renforcent les dispositions réglementaires prises en 2012 concernant le code de l’énergie : 

L’individualisation des frais de chauffage est étendue à tous les locaux privatifs chauffés collectivement, quel que soient le type, l’année de construction ou la performance énergétique.

C’est une mesure d’équité. Concrètement cela signifie que dans chaque appartement, sur chaque radiateur un compteur de calories, encore appelé « Répartiteur de Chauffage » ou RFC doit être installé.

Les RFC sont des équipements électroniques soumis à des normes européennes, qui sont équipés de deux sondes de température. L’une mesure la température ambiante de la pièce, l’autre mesure la température du corps de chauffe du radiateur. Ces mesures se font en continue tout au long de la période de chauffe. Un microprocesseur inclus dans le RFC intègre ces données et calcul automatiquement les calories consommées par le radiateur dès lors que la température de son corps de chauffe dépasse 23°c.  Pour que la mesure soit précise, les règles de l’art déterminent la zone de fixation précise du Répartiteur de Chaleur, pour chaque type de radiateur.

En général, dans l’axe vertical, entre le quart et le tiers de la hauteur à partir du haut du corps de chauffe.  Les sociétés spécialisées (ista est le leader mondial) qui installent ces équipements, disposent d’un référentiel de marques et de types de radiateurs de plusieurs milliers de références.  Ce référentiel indique pour chaque modèle la puissance du radiateur. Ce paramètre est indispensable au calcul des calories consommées. Il fait partie des données qui sont entrées dans le Répartiteur de Chauffage, lors de sa programmation, une fois installé sur le radiateur.

Des coefficients correcteurs définis par les règles de l’art (Kc  = coefficient de couplage entre le RFC et le corps de chauffe dépend du type de radiateur) ou par les décrets d’application de la Loi (Coefficient d’exposition de la pièce au sein de l’immeuble) sont pris en compte de façon à garantir une mesure équitable des calories consommées. La réglementation thermique RT 2012, exige désormais que la mesure de la chaleur consommée soit faite mensuellement, et puisse être transmise à chaque occupant.

You and 1 personnes aiment cet article
Retour au sommaire

En savoir plus sur les sujets abordés.

  • Environnement
18.12.2020 - Article

Mode de calcul des frais de chauffage dans une copropriété

Éliminons d’emblée le cas des immeubles collectifs chauffés individuellement, ainsi que l’ensemble des immeubles qui ne sont pas concernés par l’individualisation des frais de chauffage. Dans ce cas, chacun a souscrit un abonnement direct auprès du fournisseur de gaz ou de fioul de son choix (Gaz de France par exemple), et reçoit donc directement sa facture individuelle.
La sensibilisation sur la consommation se fait donc a postériori lorsque la facture exige un paiement… C’est souvent trop tard. 

  • Environnement
17.12.2020 - Article

Combien coûte votre production d’Eau Chaude Sanitaire (ECS) ?

En théorie, rien de plus facile de calculer ce que coûte la production d’un m3 d’eau chaude. Quelle est la quantité d’énergie nécessaire pour élever un litre d’eau d’un degré ? La réponse que tout élève de première connaît est qu’il faut 1,162 Wattheure. Pour chauffer un m3 d’eau de 15°C à 40°C (qui est la moyenne de la température de l’ECS), il faut donc en théorie dépenser 1,162 x28°Cx 1000 = 32,5 kWh. Soit ! Mais quel en est le coût ? C’est là que tout se complique !

  • Environnement

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.