19.03.2014 - Article
  • Pouvoir d'achat
  • Écogestes

Compteur d’eau volumétrique, mieux économiser dans sa copro

Les compteurs individuels d’eau (on parle de compteurs divisionnaires) sont des « équipements de mesure ».  Ce label signifie qu’ils répondent à des normes très précises. Celles-ci sont établies par le service national de la métrologie.  Les compteurs fabriqués et installés sont ainsi contrôlés selon des modalités précisées par le décret n° 2001-387 du 3 mai 2001.

On distingue deux grands types de compteurs d’eau : les compteurs volumétriques et les compteurs vitesseC’est le compteur volumétrique le plus sensible et donc le plus précis. Dès lors que la copropriété ne se contente pas de répartir les charges d’eau mais aussi de les réduire, c’est le type de compteur qu’il faut installer.

Le compteur volumétrique est constitué d’une chambre cylindrique dont le volume est déterminé de façon précise à la fabrication. Cette chambre se remplit d’eau à chaque tour d’un piston rotatif. Celui-ci refoule l’eau vers l’aval, dans votre conduite d’eau. A chaque rotation complète du piston, un volume d’eau précis (celui de la chambre) est enregistré grâce à l’incrémentation des cadrans d’affichage du volume mesuré. La consommation d’eau sur une période est donc le produit du volume de la chambre par le nombre de rotations du piston.

La sensibilité du compteur volumétrique est due au fait que le totalisateur enregistre même les débits très faibles et notamment les débits de démarrage d’un écoulement (lorsqu’on commence à ouvrir un robinet par exemple).  Le cadran totalisateur indique les litres (en rouge) et les mètres cubes (en blanc sur fond noir).

Ce n’est que si votre appartement est équipé de compteurs volumétriques que votre prestataire pourra déceler la moindre fuite.  La typologie de votre compteur est mentionnée sur son boîtier, ainsi que le nom du fabricant. Enfin, chaque compteur est identifié par un numéro matricule. Toutes les caractéristiques métrologiques (débit nominal, pression maximale admissible, …) sont également mentionnées.

Pour mieux répondre au souci de votre copropriété d’optimiser la maîtrise des consommations d’eau, il est recommandé d’équiper les compteurs d’une tête radio émettrice qui les transforme en compteurs communiquants. Le technicien pourra ainsi capter votre index sans pénétrer dans les parties privatives. L’idéal reste évidemment la télérelève. Grâce à un concentrateur placé dans l’immeuble, les index sont relevés en continu. Ils sont transmis régulièrement à votre prestataire, dont les systèmes experts peuvent alors détecter toute anomalie de consommation en temps réel.

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.