- Article

Conformité installation VCI, sécurisez l’économie d’énergie

Topics: Environnement, Écogestes

L’efficacité énergétique passive et l’efficacité énergétique active.

En matière d’efficacité énergétique, vous le savez, on distingue l’efficacité énergétique passive et l’efficacité énergétique active.

La première se réfère à toutes les améliorations énergétiques sur les parties communes du bâti (murs, fenêtres, toiture, système de chauffage, ventilation, etc.) alors que la seconde dite active, concerne l’ensemble des dispositifs qui permettent à l’occupant de mieux gérer sa propre consommation.

En premier lieu vient le comptage individuel des énergies (chaleureau chaude sanitaireeau froide, électricité, gaz) associé aux services rendus possibles par les compteurs communicants (web services, alertes sur anomalies de consommation). Les autres dispositifs essentiels d’efficacité énergétique active sont l’individualisation des charges de chauffage (RFC), les robinets thermostatiques et tout autre dispositif permettant la régulation active et individuelle du chauffage (thermostat, régulation).

Ces dispositifs d’efficacité énergétique active sont systématiquement installés dans les immeubles neufs (RT 2012). Ils sont également essentiels dans toute rénovation énergétique de bâtiments existants, notamment parce qu’ils permettent d’économiser beaucoup pour un faible investissement initial.

Les pouvoirs publics croient en cette démarche : la preuve.

Les seuils d’économie d’énergie (25% ou 35% selon que l’on est occupant ou bailleur) exigés par l’ANAH pour octroyer ses subventions, tiennent compte de la contribution non négligeable des dispositifs d’individualisation ou de régulation.

De plus, ces dispositifs sont générateurs de CEE pour la plupart (RFC notamment).

Les pouvoirs publics règlementent également ces dispositifs d’efficacité énergétique active, en exigeant que les installateurs d’équipements de comptage d’énergie Thermique (CET), apportent une garantie de la conformité des installations sur lesquelles ils installent des CET. Cette garantie, s’appelle la VCI : Vérification de Conformité d’Installation et se matérialise par :

–       Un examen de la conformité réglementaire du compteur

–       Un examen de l’adéquation des dits compteurs au système

–       Un examen de la conformité de leur installation eu égard aux instructions du fabricant.

Suite à ces trois examens, la conformité est matérialisée par le plombage du Compteur d’Énergie Thermique. Ainsi, la VCI vous garantit la qualité et la conformité du produit et de l’installation. Elle est donc essentielle pour assurer la qualité du service de comptage de votre énergie de chauffage : la VCI est pour vous la certitude que votre comportement économe sera justement mesuré.

Le Groupe ista, toujours à la pointe des exigences en termes de qualité de service, est le premier prestataire du marché du comptage à être « certifié VCI ».

 

Les compteurs et répartiteurs de frais de chauffage

Les Compteurs d’Énergie Thermique et les Répartiteurs de Frais de Chauffage sont des équipements permettant d’individualiser le comptage de la chaleur consommée par chacun dans son logement. Les CET, sont installés dans les immeubles dont les circuits de chauffage présentent une boucle horizontale.

Désormais, grâce à la VCI, un complément de garantie vous est apporté sur l’exactitude du comptage par des CET, et donc sur vos économies.

Les Répartiteurs de Frais de Chauffage s’installent sur chaque radiateur et sont destinés aux appartements dont le système de chauffage est conçu par colonnes verticales. Leur installation obéit également à des règles très strictes.

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics