10.05.2012 - Article
  • Législation

Le décret sur le bilan carbone est publié : conséquences ?

Le décret 2011-827 définissant le bilan des gaz à effet de serre, rendu obligatoire par l’article 75 de la Loi Grenelle 2, a été publié. Les entreprises de plus de 500 salariés (250 en Outre-Mer) vont devoir faire le point sur les émissions liées à leur activité, ainsi que sur les émissions indirectes  liées à l’usage de l’électricité, de la chaleur ou des énergies polluantes en général. 

Un bilan devra être établi annuellement ainsi qu’un plan d’action sur trois ans, visant à réduire ces émissions polluantes. Toutes ces informations devront être transmises aux Préfets de Région au plus tard le 31 décembre 2012. Ils seront accessibles au public !

Une méthodologie va être normalisée par arrêté, définissant la liste des GES qui devront être suivis et dont les émissions devront être réduites.

Les Collectivités Territoriales d’une taille supérieure à 50 000 h et les Établissements Publics de plus de 250 salariés devront se livrer au même exercice et en déduire un Plan Climat Énergie Territorial (PCT), Plan qui ne faisait jusqu’alors que l’objet d’une démarche volontaire. Ces plans devront être cohérents avec les Schémas Régionaux (SRCAE).

Pour les Collectivités, ce Plan ne constitue pas une avancée car elles réalisaient déjà de telles actions notamment dans le cadre des agendas 21 désormais très répandus. Par contre pour les entreprises, cette obligation va les amener à adopter des mesures concernant l’ensemble de leurs processus, y compris les processus administratifs consommateurs de photocopies, de papiers etc. Par contre le bilan carbone obligatoire n’inclut pas ce que l’on appelle le Scope 3, à savoir le déplacement des salariés, les émissions liées aux produits utilises et les émissions indirectes (sous-traitance, etc…).

Même si certains regrettent que la portée du décret ait été limitée, celui-ci constitue une évidente avancée destinée à faire prendre conscience à de nombreuses PME qu’environnement rime avec économie. Une dynamique est en marche.

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

En savoir plus sur les sujets abordés.

  • Législation
10.12.2020 - Article

2021, interdiction du chauffage au gaz pour les maisons neuves. Le logement collectif neuf suivra à partir de 2024

Afin de réduire les émissions à effet de serre, le gouvernement a pris des mesures importantes qui marqueront une rupture majeure concernant le chauffage au gaz, coupable d’émettre du Co2 en brulant. La RE 2020, nouvelle Réglementation Environnementale, prévoit d’interdire ce type de chauffage dès l’été 2021 (ce qui était prévu initialement en janvier 2021).

  • Législation
03.12.2020 - Article

Prolongation de la tenue à distance des Assemblées Générales de copropriété

Afin de permettre la tenue des Assemblées Générales de copropriété reportées à cause de la pandémie, les réunions pourront se faire de manière entièrement dématérialisée : visioconférence ou téléphone. Les décisions pourront être prises grâce au vote électronique ou par correspondance. Ces dispositions exceptionnelles devraient durer jusqu’au 31 janvier 2021.

  • Législation
12.11.2020 - Article

Les 5 avantages de la relève à distance des données de consommation d’énergie.

L’avenir appartient à la télérelève.

Cette technologie offre des avantages pour les gestionnaires, les locataires et propriétaires. Si les prestataires de services relèvent les données à distance, il n’est plus nécessaire de prendre RDV et d’être présent dans le logement lors de la relève des consommations. La relève à distance permet également d’éviter les erreurs de transmission et donne, en toute transparence, un aperçu de sa consommation au résident.

  • Législation
  • Pouvoir d'achat

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.