16.11.2020 - Article
  • Écogestes
  • Équité

Les règles de répartition des charges d’eau dans une copropriété

La répartition des charges d’eau dans une copropriété est un sujet qui ne doit pas être pris à la légère, pour des raisons d’économie d’abord et pour des raisons d’équité ensuite.

Le comptage individuel de l’eau chaude sanitaire est devenu obligatoire en 1974, au lendemain du choc pétrolier. Les différentes études menées sur le sujet révèlent qu’environ 85% des logements français sont désormais équipés de compteurs individuels d’eau chaude. Avec le recul et les données accumulées sur plusieurs dizaines de milliers de logements, on sait que compter la consommation d’eau et établir les quittances en fonction de la consommation de chacun et non plus des tantièmes occupés, incite à un comportement vertueux. La consommation diminue d’environ 10 à 15% dès lors qu’elle est comptée. Il est donc obligatoire, mais surtout essentiel de recourir aux services d’un prestataire du comptage individuel dans votre copropriété. Par voie de conséquence, et bien que la Loi ne l’ait pas rendu obligatoire jusqu’en 2006 (pour les constructions neuves), le comptage de l’eau froide s’est également généralisé pour les mêmes raisons d’économie et d’équité. Si le taux de pénétration dans les logements est un peu moins important (65 à 70%), il s’accroît désormais avec l’arrivée de la technologie des compteurs communicants. En effet, plus besoin désormais d’ouvrir sa porte deux fois par an à un releveur de compteurs.

La mesure de la consommation de chaque compteur se fait à distance, ce qui accroît à la fois la tranquillité de chacun et la fiabilité des calculs de répartition. Il était, en effet, parfois difficile de répartir la consommation globale de l’immeuble quand l’absence de certains occupants lors des relevés ne permettait pas d’obtenir plus de 60% des index. Le recours à des forfaits était alors obligatoire mais, compliquait le travail du prestataire et du syndic, sans apporter toute l’équité attendue. Désormais, les services que permet le télé-relevé des compteurs permettent d’apporter une aide aux occupants pour la maîtrise de leurs consommations. En effet, il est possible de connaître l’index quotidien, de détecter les fuites éventuelles, de constater les anomalies de consommation et grâce à un portail web, d’envoyer à la fréquence nécessaire (quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle selon les cas) des informations aux occupants. Grâce à ce type de service, les consommations de chacun peuvent baisser de plus de 25%, si elles sont gérées par un prestataire indépendant du Distributeur d’eau… L’économie engendrée est en moyenne quatre à cinq fois supérieure au coût du service correspondant.

Soulignons enfin qu’il ne faut pas oublier de répartir les charges d’eau consommées dans les parties communes. La mesure de l’écart entre la consommation du compteur général et la somme des consommations individuelle est indispensable pour détecter les fuites ou anomalies dans les sous-sols et parties communes (espaces verts, etc…). Cet écart ne doit pas dépasser 5 à 7% sinon les copropriétaires acceptent mal, à juste titre qu’on répartisse entre eux une consommation dont on ignore les causes….

Le comptage de l’eau est source d’économie, et d’équité, tant dans les parties privatives que communes. Confiez-le à un expert indépendant du Distributeur d’eau de votre commune.

 

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.