18.01.2012 - Article
  • Environnement

L’impact écologique de votre consommation de chauffage

Alors que la thématique écologique a longtemps été désignée comme secondaire, elle prend une tout autre importance depuis une trentaine d’années. En effet, avec l’avènement de l’électricité à la place du bois, les impacts sur l’environnement préoccupent aussi bien les spécialistes que les finances des Français. 

En matière d’émission de CO2 par kilowattheure, l’électricité consomme 900 grammes par kWh alors qu’une chaudière au bois 280 kWh, et, une chaudière au gaz 200 kWh. Au-delà de l’aspect écologique, le fioul qui est un dérivé du pétrole, dispose d’un coût particulièrement fluctuant qui en fait l’un des modes de chauffage les plus onéreux selon les périodes.

À ce jour, il existe toutefois des techniques de chauffage économiques et écologiques pour préserver l’environnement et la trésorerie du ménage. Par exemple, les poêles dans lesquels il est possible de mettre des bûches ou des granulés de bois. Ce type de chauffage direct, dont la logistique peut être contraignante, permet de faire rayonner la chaleur grâce à un système de tuyauterie. Il existe des poêles à charbon, à bois et à végétaux (comme le Guillery). La combustion, quant à elle, peut-être continue ou vive selon la fréquence de réalimentation. D’autres solutions écologiques existent comme la pompe à chaleur qui transforme l’air extérieur en chaleur à l’intérieur, le chauffage solaire qui utilise les rayons du soleil grâce à des panneaux entièrement dédiés, ou, encore la biomasse qui permet d’utiliser des combustibles naturels pour chauffer votre logement (chauffage urbain).

Toutefois, pour les usagers du gaz et du fioul, plusieurs moyens existent pour leur permettre de réaliser des économies tout en se chauffant efficacement. Il faut obligatoirement entretenir les installations très régulièrement afin que les conduits ne soient pas encrassés, ce qui entraînerait une augmentation de la consommation alors que la température ambiante obtenue serait la même. Au même titre qu’une cheminée qui doit être ramonée régulièrement, faites vérifier vos installations de gaz et de fioul annuellement.

Enfin, afin de réaliser des économies, il est particulièrement pertinent d’utiliser un compteur de chauffage encore appelé répartiteur de Frais de Chauffage (RFC). Ce dernier vous permettra, grâce à des capteurs électroniques, de vous indiquer la consommation d’énergie réalisée sur une période donnée. Ces données vous permettront d’ajuster votre consommation (robinets thermostatiques) pour obtenir une qualité de confort élevée au meilleur prix.

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

En savoir plus sur les sujets abordés.

  • Environnement
18.12.2020 - Article

Mode de calcul des frais de chauffage dans une copropriété

Éliminons d’emblée le cas des immeubles collectifs chauffés individuellement, ainsi que l’ensemble des immeubles qui ne sont pas concernés par l’individualisation des frais de chauffage. Dans ce cas, chacun a souscrit un abonnement direct auprès du fournisseur de gaz ou de fioul de son choix (Gaz de France par exemple), et reçoit donc directement sa facture individuelle.
La sensibilisation sur la consommation se fait donc a postériori lorsque la facture exige un paiement… C’est souvent trop tard. 

  • Environnement
17.12.2020 - Article

Combien coûte votre production d’Eau Chaude Sanitaire (ECS) ?

En théorie, rien de plus facile de calculer ce que coûte la production d’un m3 d’eau chaude. Quelle est la quantité d’énergie nécessaire pour élever un litre d’eau d’un degré ? La réponse que tout élève de première connaît est qu’il faut 1,162 Wattheure. Pour chauffer un m3 d’eau de 15°C à 40°C (qui est la moyenne de la température de l’ECS), il faut donc en théorie dépenser 1,162 x28°Cx 1000 = 32,5 kWh. Soit ! Mais quel en est le coût ? C’est là que tout se complique !

  • Environnement
  • Pouvoir d'achat

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.