Le printemps est déjà bien amorcé ! De manière générale les hivers sont plus doux, en particulier pour cette année 2019… alors quelle est la bonne date de coupure du chauffage collectif pour les des immeubles en copropriété ? Et quelle est la température intérieure idéale au sein des logements ?

S’il n’existe pas de date légale, pour l’allumage (automne) comme pour la coupure (printemps) du chauffage collectif. L’usage est de situer la période de chauffage dans les immeubles entre le 15 octobre et le 15 avril.

En effet, c’est le syndic de copropriété qui va définir les dates d’arrêt et de démarrage du chauffage, en fonction de paramètres météorologiques, de la zone climatique et de la volonté des copropriétaires.

Peut-on différer la date de coupure du chauffage collectif dans les copropriétés en cas d’hiver prolongé ?

L’avancement ou le prolongement de la période de chauffe peut être proposée dans le contrat avec le fournisseur. Si cette option n’est pas dans le contrat, alors une modification des dates prévues initialement peut provoquer un surcoût important pour la copropriété.

Comment faire pour modifier les dates de chauffage de la copropriété ?

Les membres du conseil syndical de la copropriété rassemblent les sollicitations et examinent si la requête est justifiée dans chaque logement. Cette requête peut être légitime ou ne pas l’être en fonction des critères suivants :

  • Météo,
  • Région,
  • Âge des résidents,
  • Exposition du logement

Si cette requête est légitime, le conseil syndical demande via son syndic, au chauffagiste de couper ou d’allumer le chauffage.

Quelle est la température intérieure idéale dans son logement ?

Voici les températures intérieures qui sont recommandées en fonction de chaque pièce, pour conserver un confort optimal pendant la période de chauffe :

Chambres : adulte* 17°C / enfant 19°C
Séjour* 19°C
Cuisine 18°C
Salle de bain 21°C

*Températures conseillées par l’ADEME

Pour que la demande soit vraiment prise en compte, un écart significatif avec ces températures doit être constaté.

Pour maîtriser les températures dans un logement, nous vous conseillons de mettre en place des robinets thermostatiques. Ils modulent le débit d’eau des radiateurs, et permettent maintenir la pièce à la température souhaitée. Allié à un répartiteur de chauffage, ils permettent de générer des économies significatives dans une au sein d’un immeuble en copropriété.

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics