Quelle solution d'individualisation ?

La répartition des frais de chauffage permet d’impliquer les occupants et de réduire la facture de chauffage individuelle et collective. 
Dans le cadre d’un abonnement-service, ista vous propose une solution clé en main :

  • Location des appareils de mesure
  • Maintenance
  • Relevé des consommations
  • Répartition individuelle des charges
  • Transmission par échange de données informatisées
  • Rapports de consommation pour chaque logement et pour l’immeuble
  • Portail web d’analyse, d’information et d’alerte
  • Une newsletter et un blog dédiés aux économies de charge en habitat collectif.

Préalablement à la mise en œuvre du service, ista assure l’installation des appareils et l’enregistrement des produits spécifiques à la résidence :

  • Relevé des puissances de chauffe de chaque radiateur pour les répartiteurs de frais de chauffage.
  • Prise en compte, le cas échéant, des coefficients d’exposition.

Pour les compteurs d’énergie thermique, ista est également habilité par le laboratoire National d’Essai (LNE) à réaliser la vérification de conformité d’installation (VCI).
(Obligatoire depuis l’arrêté du 3 septembre 2010 selon les exigences du décret n°2011-387).

La distribution verticale dans un immeuble

Distribution verticale et horizontale

En fonction de la configuration de l’installation de chauffage de l’immeuble, ista propose plusieurs moyens pour mesurer la consommation individuelle de chauffage. 

La distribution verticale

Les répartiteurs de frais de chauffage comportent deux sondes (thermomètres) qui mesurent en continu la température du radiateur et celle de la pièce. Ils s'adaptent à tous les radiateurs et conviennent aussi bien aux immeubles avec une distribution vertical ou horizontale. La relève est réalisée soit en radio-relève soit en télérelève.

La distribution horizontale dans un immeuble

La distribution horizontale

Les compteurs d'énergie thermique à ultrasons mesurent les consommations énergétiques des installations de chauffage. Les 2 sondes de température intégrées au système mesurent en continu la différence de température entre l'entrée et la sortie de la boucle de chauffage. Ils restituent les informations en kWh. Ils conviennent pour des immeubles avec une distribution horizontale. Le relevé est fait soit par un technicien, en radio-relève ou en télérelève.

FAQ sur les technologies

Radiorelève et télérelève, quelle est la différence ?

La première génération de compteurs radio nécessitait le déplacement d'un technicien qui devait s'approcher des logements pour relever les index. Aujourd'hui, ista propose d'installer dans l'immeuble un module de communication par télérelève qui récupère l'ensemble des données (comptage de l'eau mais aussi du chauffage) et les transmet par GSM à la base de traitement. Cette technologie ouvre la voie à de nouveaux services de surveillance des consommations permettant de cerner au plus près les écarts et de prévenir les usagers en cas de fuites.

À quoi sert-il d’augmenter la fréquence des relevés ?

La technologie radio et télérelevé appliquée au comptage a permis de supprimer, pour l’occupant, la contrainte d’être présent au moment du relevé. Il a donc été possible, sans grever le coût du relevé lui-même, de contrôler plus souvent les consommations et multiplier les occasions d’alertes en cas de dérives. Hier, il fallait limiter nos passages à un ou deux par an dans un immeuble, aujourd’hui, il est possible de recueillir des données mensuelles !

Le comptage du chauffage est entré dans une ère nouvelle pour devenir, grâce à cette fréquence rapprochée des relevés, un véritable pilotage des consommations. Il contribue ainsi à une optimisation des charges. Avec une information plus régulière, basée sur des données toujours plus pertinentes véhiculées par les moyens de communication modernes, le consommateur utilise l’eau sans la gaspiller. C’est ista qui se charge de gérer cette nouvelle dimension de l’information : cela ne génère pas de travail supplémentaire au syndic.