- Article

Accroître la valeur de son patrimoine : l’audit énergétique

Topics: Législation

Depuis le 29 janvier 2012 les copropriétaires disposent d’un véritable outil de pilotage de la valeur de leur patrimoine immobilier : l’audit énergétique.

Rendu obligatoire par le décret 2012-111 dans les copropriétés de plus de 50 lots chauffés collectivement (donc en général de plus de 20 ou 25 logements car les lots caves et ou garages sont inclus dans les 50 lots), l’audit énergétique est un dispositif d’aide à la décision avant d’entreprendre tout investissement.  A tel point que les experts recommandent aux copropriétés de moins de 50 lots, qui n’ont l’obligation que de faire réaliser un « DPE Immeuble », de payer deux ou trois mille euros supplémentaires pour réaliser un véritable audit énergétique. Pourquoi ?

Ce décret stipule donc que tout immeuble de plus de 50 lots, chauffé collectivement, doit faire réaliser un véritable audit thermique avant 2017  et doit en présenter les conclusions aux copropriétaires en AG.

Un Audit coûte environ 5000 à 7000 € pour un immeuble d’environ 50 lots et doit être réalisé par un expert thermicien. Il s’appuie sur des informations précises recueillies  tant auprès du syndic que des copropriétaires et occupants, y compris leurs factures d’énergies, leurs ressenti face aux questions de chauffage et d’isolation, etc…. Les calculs réalisés sont donc précis. Une enquête doit également être réalisée, permettant de connaître les dysfonctionnements et déficits de confort thermique en différents points du bâtiment. L’expert établit ensuite une synthèse des problèmes énergétiques et thermiques ainsi que les solutions techniques pour y remédier.  Un plan prévisionnel constitué de scénarii de travaux d’amélioration énergétique est également établi, accompagné d’une évaluation des coûts de travaux et un calcul des économies d’énergie qui seront réalisées.

 Le plus important : les conclusions

Tout commence par un audit ! C’est pourquoi le décret 2012-111 rend obligatoire après l’audit la présentation en AG des copropriétaires du rapport et notamment des préconisations en matière de travaux d’amélioration énergétique. Il prévoit en outre l’obligation d’un « Plan de Travaux » d’amélioration énergétique. Ce Plan pluriannuel fixe une perspective d’amélioration de l’éfficacité énergétique de l’immeuble et donc de sa valeur verte. Cette mesure est essentielle, car elle oblige les copropriétés à se projeter dans le futur et à planifier la modernisation de leur patrimoine.

Conscient que cet audit est le déclencheur de toute rénovation énergétique, le Gouvernement envisage désormais d’en étendre très légitimement l’obligation à tous types d’immeubles, qu’il soit chauffé collectivement ou individuellement. Le Plan Bâtiment durable est en marche.

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics