27.05.2016 - Article
  • Législation

Copro : Plus qu’un an pour réaliser l’audit énergétique

La Loi Grenelle 2 et son décret 2012-111 ont rendu obligatoire la réalisation d’un audit énergétique pour les immeubles de plus de 50 lots (50 en comptant les lots secondaires que sont les caves ou garages). Les conclusions de cet audit doivent avoir été présentés en AG de copropriété au plus tard en 2017. 

Un plan prévisionnel de travaux de rénovation énergétique devra alors être décidé. Il est donc désormais urgent que vos Conseils Syndicaux engagent ce processus qui pour ne pas être bâclé, prendra plus d’un an.

La première étape consiste à collecter les données de consommations (individuelles et parties communes) de la copropriété. S’il est possible de récupérer les données des trois dernières années, le travail du cabinet d’audit s’en trouvera simplifié et ses conclusions seront plus pertinentes.

L’ingénieur thermicien complétera ces informations de consommation par une enquête auprès des occupants, sur leur ressenti face au chauffage, au confort thermique, au confort acoustique….A cette occasion l’idéal est que le cabinet d’audit puisse prendre des mesures in situ qui lui permettront de mieux « caler » son modèle de calcul et d’en tirer des conclusions précises et réelles sur la qualité de l’isolation thermique. En effet trois qualités d’audit peuvent être réalisées : l’audit sur la base de données réglementaires, celui réalisé sur la base de mesure statiques in situ et enfin l’audit dynamique, plus adapté aux maisons individuelles ou au secteur tertiaire.

Se contenter des paramètres réglementaires (température théorique = 19°C, coefficient théorique d’isolation des parois opaques ou vitres, etc…) ne permet pas de produire des conclusions sérieuses.

La réalisation d’un audit va engager une décision de travaux conséquents (20 à 30 K€ par logement). Il est donc essentiel que l’audit soit approfondi et précis, grâce à des mesures statiques in situ dans les logements. L’expérience conduit même à préconiser la réalisation d’un audit global (architectural et énergétique).

Les pathologies éventuelles de l’immeuble devront être traitées, en amont de l’amélioration de l’efficacité énergétique. Un plan pluriannuel de travaux pourra alors être défini. Ce plan est essentiel car il oblige les copropriétaires à se projeter dans le futur et à planifier l’amélioration de leur patrimoine. Cette création de « valeur verte » est liée au fait que votre immeuble va se rapprocher des normes et des standards de confort des immeubles les plus récents (BBC 2012).

Plus la rénovation énergétique permet d’atteindre ces normes récentes, plus la revalorisation de votre patrimoine sera importante. Selon une étude de L’ADEME elle est en moyenne de 10%. Profitez d’une année où le baril de pétrole est encore bon marché pour préserver la valeur de votre bien immobilier, et n’oubliez pas que tout commence par l’individualisation des charges de chauffage (RFC).

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

En savoir plus sur les sujets abordés.

  • Législation
10.12.2020 - Article

2021, interdiction du chauffage au gaz pour les maisons neuves. Le logement collectif neuf suivra à partir de 2024

Afin de réduire les émissions à effet de serre, le gouvernement a pris des mesures importantes qui marqueront une rupture majeure concernant le chauffage au gaz, coupable d’émettre du Co2 en brulant. La RE 2020, nouvelle Réglementation Environnementale, prévoit d’interdire ce type de chauffage dès l’été 2021 (ce qui était prévu initialement en janvier 2021).

  • Législation
03.12.2020 - Article

Prolongation de la tenue à distance des Assemblées Générales de copropriété

Afin de permettre la tenue des Assemblées Générales de copropriété reportées à cause de la pandémie, les réunions pourront se faire de manière entièrement dématérialisée : visioconférence ou téléphone. Les décisions pourront être prises grâce au vote électronique ou par correspondance. Ces dispositions exceptionnelles devraient durer jusqu’au 31 janvier 2021.

  • Législation
12.11.2020 - Article

Les 5 avantages de la relève à distance des données de consommation d’énergie.

L’avenir appartient à la télérelève.

Cette technologie offre des avantages pour les gestionnaires, les locataires et propriétaires. Si les prestataires de services relèvent les données à distance, il n’est plus nécessaire de prendre RDV et d’être présent dans le logement lors de la relève des consommations. La relève à distance permet également d’éviter les erreurs de transmission et donne, en toute transparence, un aperçu de sa consommation au résident.

  • Législation
  • Pouvoir d'achat

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.