29.05.2012 - Article
  • Législation

La rénovation énergétique des copro : des décrets attendus

L’indispensable EcoPTZ collectif a été mis en place par la Loi de Finance rectificative 2011. Il est destiné aux syndicats de copropriétaires pour financer les travaux d’économie d’énergie votés par la copropriété. Cet éco-PTZ collectif permettra d’apporter une solution de financement aux copropriétaires exclus de l’éco PTZ individuel pour des raisons tenant à leur situation personnelle. En outre il simplifiera le montage financier de l’ensemble de la copropriété. Il s’applique à compter du 1er avril 2012.

Cet instrument financier était très attendu mais reste insuffisant pour que la rénovation des copropriétés se mette en marche. Le décret précisant les modalités des travaux d’intérêt collectif sur parties privatives est en effet indispensable pour que la situation se débloque.

De quoi s’agit-il ?

Le Plan pluriannuel de travaux doit désormais obligatoirement être établi et soumis au vote des copropriétaires dés que l’audit énergétique (immeuble de plus de 50 lots) ou le DPE immeuble (moins de 50 lots) a été réalisé. Ce plan pluriannuel évoquera des travaux tels qu’isolation et réfection des toitures, isolation des façades, régulation ou rénovation du système de chauffage, mais aussi isolation des parois vitrées, modernisation des émetteurs de chaleurs (radiateurs), des systèmes de ventilation…etc…  Ces derniers types de travaux, concernent des parties privatives d’intérêt collectif. Ils sont donc éligibles a l’éco PTZ collectif. La liste en sera décrite de façon limitative dans le décret.

Il est prévu que ces travaux soient votés a la majorité absolue des copropriétaires   Un copropriétaire pourra en être dispensé à la condition qu’il apporte la preuve que des travaux équivalents ont été réalises dans son appartement depuis moins de dix ans.

Une fois ce décret voté, et maintenant que le mécanisme contractuel du CPE est en place, la rénovation énergétique des copropriétés va enfin pouvoir décoller.

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

En savoir plus sur les sujets abordés.

  • Législation
10.12.2020 - Article

2021, interdiction du chauffage au gaz pour les maisons neuves. Le logement collectif neuf suivra à partir de 2024

Afin de réduire les émissions à effet de serre, le gouvernement a pris des mesures importantes qui marqueront une rupture majeure concernant le chauffage au gaz, coupable d’émettre du Co2 en brulant. La RE 2020, nouvelle Réglementation Environnementale, prévoit d’interdire ce type de chauffage dès l’été 2021 (ce qui était prévu initialement en janvier 2021).

  • Législation
03.12.2020 - Article

Prolongation de la tenue à distance des Assemblées Générales de copropriété

Afin de permettre la tenue des Assemblées Générales de copropriété reportées à cause de la pandémie, les réunions pourront se faire de manière entièrement dématérialisée : visioconférence ou téléphone. Les décisions pourront être prises grâce au vote électronique ou par correspondance. Ces dispositions exceptionnelles devraient durer jusqu’au 31 janvier 2021.

  • Législation
12.11.2020 - Article

Les 5 avantages de la relève à distance des données de consommation d’énergie.

L’avenir appartient à la télérelève.

Cette technologie offre des avantages pour les gestionnaires, les locataires et propriétaires. Si les prestataires de services relèvent les données à distance, il n’est plus nécessaire de prendre RDV et d’être présent dans le logement lors de la relève des consommations. La relève à distance permet également d’éviter les erreurs de transmission et donne, en toute transparence, un aperçu de sa consommation au résident.

  • Législation
  • Pouvoir d'achat

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.