- Article

L’individualisation des charges, gage d’équité et d’économies

Topics: Équité

En logement collectif (social ou copropriété), les consommations d’eau et d’énergie (dont principalement le chauffage) représentent environ 50% des charges. C’est dire si ce sujet mérite pleinement votre attention, d’une part pour vous assurer que ces charges sont réparties de façon équitables et d’autre part pour bénéficier de toutes les économies possibles.

Le seul moyen de répondre à ce double objectif c’est l’individualisation.

Pourquoi seule l’individualisation vous garantit une équité maximale ?

Vous aspirez depuis longtemps, comme 97% des personnes interrogées, à ne payer que ce vous consommez. Pour cela équiper l’immeuble de compteurs individuels est indispensable : c’est l’individualisation. Elle concerne aussi bien le comptage de l’eau (EF & ECS) que le comptage de la chaleur (si l’immeuble est chauffé collectivement).

Disposer d’un compteur divisionnaire pour mesurer les consommations individuelles, est d’autant plus équitable que la vieille méthode de répartition des charges aux tantièmes est totalement inéquitable. En effet, s’il est parfaitement inéquitable d’imputer à un couple de retraités occupant un F3 la même consommation qu’une famille de 5 personnes qui est contrainte de vivre dans un même F3, il est en plus parfaitement injuste d’utiliser les tantièmes comme mesure d’évaluation des consommations.

En effet, peu de personnes savent que les tantièmes ne représentent même pas des mètres carrés bruts, mais seulement des surfaces pondérées de coefficients qui varient selon l’étage, l’exposition de l’appartement et d’autres considérations de confort, évaluées par le géomètre qui a réalisé initialement l’Etat Descriptif de Division (EDD). Deux appartements de même surface, peuvent ainsi représenter des tantièmes dont l’écart sera dans certains cas, de plus de 10% ou 15%. Rien de juste ni d’équitable donc dans cette vieille méthode qui n’a comme seule valeur de simplifier le travail du gestionnaire.

Exigez donc l’individualisation au nom de l’équité, d’autant que pour la chaleur elle est indispensable (RFC) avant d’engager des travaux de rénovation énergétique.

 

Pourquoi l’individualisation est génératrice d’économies ?

Disposer d’informations sur votre propre consommation est le seul moyen d’être sensibilisé sur sa propre consommation. Vous devenez un « consom’acteur » et vous pouvez ainsi corriger rapidement les anomalies de votre consommation. Sans effort, ce sont déjà plus de 15% d’économies assurées en fin d’année.

Si en outre vous avez eu l’astuce de voter l’installation de compteurs télé relevés, associés aux services modernes d’aide à la maîtrise des consommations, vos économies dépasseront 20% à 25%. En cas de fuite cachée, vous serez prévenus instantanément. Pour les consommations de chauffage, le principe est le même : toute anomalie de consommation d’un radiateur pourra même être détectée, si votre immeuble a souscrit à ce service.

Les économies engendrées sont en moyenne trois à cinq fois supérieures au coût du service correspondant, quel que soit le niveau de ce service. Alors n’attendez plus pour exiger équité et économies avec l’individualisation de vos charges.

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics