27.01.2016 - Article
  • Équité

L’individualisation est un principe d’équité source d’économies

Avez-vous déjà envisagé un régime minceur sans disposer d’une balance ? Non, car sans repère nul n’est incité à agir ou à se comporter différemment. Pourriez-vous acheter moins cher, sans étiquetage des prix dans vos supermarchés ? Évidemment non !

Il en est de même pour vos consommations d’énergie (eau, chauffage, électricité).

Le comptage divisionnaire (encore appelé individualisation des charges) permet de vous sensibiliser sur votre propre consommation grâce au comptage individuel.

Le comptage individuel de l’eau s’est généralisé en France depuis plus de quarante ans. On estime néanmoins que plus de 25% des immeubles collectifs n’en bénéficient encore pas, et répartissent leurs charges aux tantièmes. Grave erreur, car sensibiliser chacun sur ses propres consommations génère immédiatement des réflexes de consommateur vertueux et fait baisser les consommations.

L’individualisation des charges d’eau chaude et de chauffage est devenue une obligation, comme dans la majorité des pays d’Europe qui l’ont adopté depuis longtemps. Les économies réalisées sont en moyenne de 20%, et même davantage si des services plus sophistiqués d’alertes sur anomalies de consommation sont mis en place.

Certains d’entre vous, locataires ou copropriétaires nous interpellent parce qu’ils subissent les iniquités de la répartition aux tantièmes. La réponse est invariablement la même : exigez de vos conseils syndicaux que vos consommations de fluides (eau froide, eau chaude sanitaire et chauffage) soient comptés individuellement. C’est équitable et économe. Quel que soit le niveau de service mis en place, le gain engendré sera trois à cinq fois supérieur au coût du service délivré.

Pour un F3, les charges d’eau sont en moyenne de 650 €. Votre consommation globale se répartit approximativement en 80 m3 pour l’eau froide (prix moyen 3,7 €) et 40 m3 pour l’eau chaude sanitaire (ECS). Compte tenu des coûts liés au réchauffage de l’ECS, vos syndics vous imputent une charge comprise entre 8 et 12 €/ m3, qui dépend de nombreux paramètres (cf. contrat de l’exploitant de la chaudière)

La mise en place de services plus ou moins sophistiqués de comptage individuel de l’eau peut vous faire économiser de 15% de vos charges d’eau, soit environ 90€/ an à 30% (environ 180 €/ an) si des fuites sont détectées ou si des anomalies de consommation sont corrigées.

De même l’individualisation des charges de chauffage a le même effet. Les économies possibles sont de l’ordre de 180 € Par an pour un F3.

Opter pour l’Individualisation des charges d’eau et de chauffage, c’est déjà économiser.

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.