20.04.2015 - Article
  • Législation

Loi ALUR : Une chance pour les professionnels de l’immobilier

Extraits d’une intervention d’Henri Buzy Cazeaux (Pdt de l’institut des Services immobiliers)

 « Une partie des professions concernées comprend que cette loi est une somme d’outils de nature à valoriser celles et ceux qui les exercent, de trois façons, en augmentant leur valeur ajoutée, en améliorant leur image et en rehaussant leurs honoraires.

Pour les agents immobiliers et les administrateurs de biens, des missions supplémentaires, qui sont soit des gestes professionnels à part entière, soit des efforts d’information et de transparence. (…)
Que se passe-t-il ? Simplement que l’ALUR ouvre un clivage entre ceux qui l’utilisent de bon gré pour améliorer leurs pratiques et ajouter des services aux services, en profitant même pour aller plus loin et se différencier, et ceux qui renâclent, qui se navrent et déplorent, perdant au passage leur énergie et leur allant commercial, patrons ou collaborateurs. (…) Certains vont booster leur profitabilité et leur capacité à mieux servir, d’autres vont trépasser.
Le monde des administrateurs de biens et des agents immobiliers est en train de se couper en deux, et la décision de mieux vivre grâce à la loi ALUR ou de mourir va appartenir à chacun. (…) A la clé de tout cela, il y a l’image de ces professions et leur honorabilité perçue. Ces professions du patrimoine sont évidemment respectables. Il faut encore que ceux qui ne le sont pas suffisamment à l’intérieur le sentent et y remédient. A cet égard, des enseignes nationales vont devoir se reprendre, d’autres prospèrent déjà sur ces principes. De même, des petites ou moyennes agences ou des cabinets de proximité sont en train d’affirmer mieux que jamais leur place locale… fût-ce au détriment de nationaux, quand d’autres périclitent. Il faut ensuite que la fierté collective des agents immobiliers et des administrateurs de biens se redresse. Les professions immobilières roulent entre deux bords : de l’arrogance parfois, et souvent un abattement et un complexe. »

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

En savoir plus sur les sujets abordés.

  • Législation
10.12.2020 - Article

2021, interdiction du chauffage au gaz pour les maisons neuves. Le logement collectif neuf suivra à partir de 2024

Afin de réduire les émissions à effet de serre, le gouvernement a pris des mesures importantes qui marqueront une rupture majeure concernant le chauffage au gaz, coupable d’émettre du Co2 en brulant. La RE 2020, nouvelle Réglementation Environnementale, prévoit d’interdire ce type de chauffage dès l’été 2021 (ce qui était prévu initialement en janvier 2021).

  • Législation
03.12.2020 - Article

Prolongation de la tenue à distance des Assemblées Générales de copropriété

Afin de permettre la tenue des Assemblées Générales de copropriété reportées à cause de la pandémie, les réunions pourront se faire de manière entièrement dématérialisée : visioconférence ou téléphone. Les décisions pourront être prises grâce au vote électronique ou par correspondance. Ces dispositions exceptionnelles devraient durer jusqu’au 31 janvier 2021.

  • Législation
12.11.2020 - Article

Les 5 avantages de la relève à distance des données de consommation d’énergie.

L’avenir appartient à la télérelève.

Cette technologie offre des avantages pour les gestionnaires, les locataires et propriétaires. Si les prestataires de services relèvent les données à distance, il n’est plus nécessaire de prendre RDV et d’être présent dans le logement lors de la relève des consommations. La relève à distance permet également d’éviter les erreurs de transmission et donne, en toute transparence, un aperçu de sa consommation au résident.

  • Législation
  • Pouvoir d'achat

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.