Contenthub Cover

- Article

Comment allier économies et équité en habitat collectif ?

Topics: Pouvoir d'achat, Équité

La réponse à cette question est simple : pour maîtriser et réduire sa consommation, il faut être bien informé ! Ce n’est pourtant pas une garantie lorsque l’on vit dans un logement collectif. De nombreux résidents n’ont aucune idée du volume d’eau ou du chauffage qu’ils consomment

La France en retard sur l’individualisation des charges

Il existe en France encore 20% d’immeubles collectifs, privés ou sociaux, qui subissent l’inégalité de la répartition des charges d’eau selon la règle des tantièmes. Les occupants de copropriétés nous interrogent régulièrement afin de savoir comment obtenir de leurs syndics qu’ils fassent installer les compteurs divisionnaires qui permettent l’individualisation des charges.  

Concernant le chauffage, 80% des 5 millions de logements collectifs concernés ne sont pas équipés de compteurs individuels. Dans les autres pays d’Europe (Danemark, Allemagne, Benelux, Autriche, etc) où la législation existe depuis plus de 25 ans, le taux d’équipement oscille entre 90% et 99%. En France, la marge de progression est immense en termes d’économies réalisées. 

L’utilisation des répartiteurs de frais de chauffage (RFC) est extrêmement simple : selon la configuration du bien, un boîtier RFC équipe chaque radiateur. Son installation ne dure que quelques minutes, et dès qu’il est paramétré, il enregistre toutes les calories diffusées par chaque radiateur. Si l’immeuble est récent, un compteur d’énergie thermique sera installé dans chaque logement pour mesurer la consommation de chauffage.

Habiter en immeuble collectif ne doit pas impliquer de payer pour le gaspillage d’eau de ses voisins.

Pourquoi demander l’individualisation de ses consommations ?

Depuis 2006, l’individualisation des compteurs d’eau froide est obligatoire dans tout immeuble neuf. On réalise bien vite qu’elle incite les occupants à mieux gérer leur consommation d’eau. Le comptage individuel offre une solution équitable, chaque résident peut désormais payer et connaître son usage réel.

Plusieurs décennies de comptage individuel nous ont permis d’observer que les factures individuelles entraînaient systématiquement une diminution conséquente des consommations. 

Le comptage individuel facilité

Il y a de cela quelques années, la seule méthode de relevé des compteurs était la méthode traditionnelle. Celle où un technicien devait se rendre chez chaque abonné pour y lire les chiffres de son compteur. Malgré cette méthode contraignante, les résultats de diminution des consommations étaient bien là. Mais l’absence de relevés de certains compteurs, parfois plusieurs semestres de suite, a fait prendre conscience que pour garantir l’équité, il fallait des méthodes plus fiables.

La solution de la télérelève

Les compteurs communicants, qui permettent la relève à distance, sont ainsi devenus le nouveau standard de service d’individualisation réclamés par tous. Plus besoin de poser une demi-journée le jour de la relève des compteurs, ni de faire entrer le releveur dans ses parties privatives. Par ailleurs, des services d’aide à la maîtrise des énergies vous sont proposés : du simple portail internet de supervision des consommations aux services plus sophistiqués d’alertes en cas d’anomalies ou de fuites !

Cette même équité liée à l’individualisation permet aux heureux bénéficiaires, résidents des immeubles, de réaliser en moyenne 15% d’économies sur les frais de chauffage (selon une étude Ademe). Les plus vertueux économisent davantage, 25% et parfois même plus.

Des mesures mises en place pour favoriser l’information des résidents

La directive européenne sur l’efficacité énergétique (DEE) entrée en vigueur en 2020 prescrit plusieurs mesures :

  • 2020 → Les nouveaux compteurs installés doivent être en télérelève

         →Une information semestrielle (ou trimestrielle sur demande) des consommations devra être transmise aux résidents ainsi qu’une note annuelle.

  • 2022 → L’information transmise aux résidents devra être mensuelle
  • 2027 → Tous les compteurs en place devront être en télérelève

Rappelons que l’individualisation des charges constitue la première étape de toute rénovation énergétique d’un immeuble chauffé collectivement. Sinon, comment mesurer l’économie de chauffage obtenue après travaux ? 

Pour en savoir plus sur la mise en place de compteurs individuels dans ma résidence :

https://www.ista.com/fr/demande-de-devis/

 

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics