25.11.2017 - Article
  • Environnement

Est-ce possible de se chauffer au bois au sein d’une copropriété ?

Entre les cheminées, les poêles à bois et autres foyers fermés, le bois a encore la cote malgré l’émergence de solutions alternatives comme la géothermie ou encore l’énergie solaire.

Le bois est une source de chaleur utilisée depuis de nombreux millénaires par l’homme. Il s’agit encore aujourd’hui de la méthode de chauffage la moins onéreuse. Il n’est donc pas étonnant que 40 % des maisons utilisent le bois pour se chauffer. Qu’en est-il du chauffage au bois au sein d’une copropriété ?

Se chauffer au bois en copropriété est possible si l’installation de chauffage le permet

Selon les installations en place et la décision générale de l’ensemble des copropriétaires, le fait de se chauffer au bois est tout à fait possible. Il faut prendre la meilleure décision en fonction d’un paramètre clé : existe-t-il déjà un réseau de cheminées ou une tuyauterie de base au sein de l’immeuble ? En effet, il est important de souligner que l’installation d’une chaudière à pellets de bois, par exemple, peut coûter de 2 à 4 fois plus cher qu’une chaudière classique. Cela étant, le prix même du combustible est deux fois moins onéreux. En somme, des calculs sont à réaliser sur le long terme afin de prendre la bonne décision.

Le cas spécifiques des immeubles BBC

Au sujet du chauffage collectif, qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’une construction selon les nouvelles normes thermiques (RT 2012), il est important de mettre en exergue que l’utilisation des énergies renouvelables comme par exemple le bois est une obligation. A ce titre, de nombreuses nouvelles constructions réalisent un mix entre le chauffage au bois et autres combustibles. En plus de ne pas contribuer à l’effet de serre, le bois dispose d’un pouvoir calorifique élevé.  Ce mix permettra aux habitants de dépendre de plusieurs énergies plutôt que d’une seule, de plus, une véritable optimisation est rendue possible entre les 2 voire les 3 énergies utilisées. En somme, la décision finale revient toujours à la majorité des copropriétaires qui doivent se concerter. Le chauffage au bois est tout à fait possible tout en évaluant tous les coûts inhérents (travaux, prix du stère, transport, etc.).

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

En savoir plus sur les sujets abordés.

  • Environnement
18.12.2020 - Article

Mode de calcul des frais de chauffage dans une copropriété

Éliminons d’emblée le cas des immeubles collectifs chauffés individuellement, ainsi que l’ensemble des immeubles qui ne sont pas concernés par l’individualisation des frais de chauffage. Dans ce cas, chacun a souscrit un abonnement direct auprès du fournisseur de gaz ou de fioul de son choix (Gaz de France par exemple), et reçoit donc directement sa facture individuelle.
La sensibilisation sur la consommation se fait donc a postériori lorsque la facture exige un paiement… C’est souvent trop tard. 

  • Environnement
17.12.2020 - Article

Combien coûte votre production d’Eau Chaude Sanitaire (ECS) ?

En théorie, rien de plus facile de calculer ce que coûte la production d’un m3 d’eau chaude. Quelle est la quantité d’énergie nécessaire pour élever un litre d’eau d’un degré ? La réponse que tout élève de première connaît est qu’il faut 1,162 Wattheure. Pour chauffer un m3 d’eau de 15°C à 40°C (qui est la moyenne de la température de l’ECS), il faut donc en théorie dépenser 1,162 x28°Cx 1000 = 32,5 kWh. Soit ! Mais quel en est le coût ? C’est là que tout se complique !

  • Environnement
  • Pouvoir d'achat

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.