- Article

Pour une gestion « COP 21 » des charges d’eau et d’énergie

Thèmes: Environnement, Législation, Législation, Environnement

La loi de Transition Energétique a fait obligation aux syndics de s’investir dans la gestion des consommations individuelles de chauffage. Les engagements pris au terme de l’historique COP 21 engagent tout un chacun et notamment les acteurs de l’immobilier, premier consommateur des gaz à effet de serre.

Nous vous invitions en 2015 à gagner du temps dans votre gestion en vous simplifiant la vie grâce aux compteurs communicants. Leur généralisation est déjà devenu un standard dans l’univers de l’habitat social. Il ne serait pas compréhensible que les gestionnaires de copropriétés n’emboîtent pas ces pas vers la modernité, d’autant que pour un syndic ils sont gages de simplification, de gain de temps et de productivité.

Fini les forfaits à calculer, terminé les calculs correctifs en fin d’année, disparus les clients mécontents de ne pas comprendre leurs estimations de consommation.

Avec 2016, franchissez un nouveau pas vers une gestion moderne et efficace des principales charges de copropriété. Intégrez un lien d’accès entre notre portail de gestion des consommations et vos intranets copropriété, généralisés depuis la Loi ALUR. Faites voter les services internet de détection des fuites et anomalies de consommations et orientez ainsi vos copropriétés vers une gestion « COP 21 » de leurs énergies.

Newsletter

Suivez les dernières nouveautés sur nos produits et services. Recevez des informations exclusives sur le secteur de l'énergie et sur l'immobilier.

Partager cet article

En savoir plus sur ce thème
Tous les thèmes