14.11.2016 - Article
  • Environnement

Si la planète se réchauffait de 2°C ou 4° …

Si l’accord de Paris prévoit de limiter le réchauffement climatique au maximum à 2°C d’ici la fin du siècle, le niveau actuel d’émissions de gaz à effet de serre emmène plutôt la planète sur une trajectoire de 4°C. Le Figaro vous propose de visualiser concrètement ce que signifieraient ces deux scénarios dans sept grandes villes.

Si aucun effort n’était entrepris pour réduire le niveau actuel des émissions de gaz à effet de serre dans le monde d’ici la fin du siècle, les spécialistes du climat et l’ONU s’accordent à dire que le réchauffement de la planète avoisinerait les +3°C voire les +4°C. Même si les États réussissent à freiner le réchauffement climatique à +2°C – l’ambition affichée par l’accord de Paris -, le niveau des mers va continuer à s’élever.

Un rapport publié en 2015 par des chercheurs américains de l’institut de recherche Climate Central s’est penché sur les conséquences concrètes et les différents scénarios d’une telle élévation allant d’une hausse de +4°C (si les émissions restent à leur niveau actuel) à celle envisagés actuellement par la communauté internationale (+2°C, voire si possible 1,5°C).

S’il est impossible d’estimer la vitesse à laquelle le niveau des eaux va s’élever (les chercheurs proposent une échelle large de 200 ans à 2000 ans), il est possible d’estimer le niveau median: +8,9 mètres pour une hausse des températures de 4°C, et +4,7 mètres pour 2°C .

Á partir de ces hypothèses, il est donc possible d’imaginer la transformation que subiraient plusieurs grandes villes sur tous les continents. Et voilà ce que ça donnerait…

Lire la suite ici

Source : Lefigaro.fr | Par William Plummer | Mis à jour le 07/11/2016 à 11:11 | Publié le 04/11/2016 à 17:38

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

En savoir plus sur les sujets abordés.

  • Environnement
18.12.2020 - Article

Mode de calcul des frais de chauffage dans une copropriété

Éliminons d’emblée le cas des immeubles collectifs chauffés individuellement, ainsi que l’ensemble des immeubles qui ne sont pas concernés par l’individualisation des frais de chauffage. Dans ce cas, chacun a souscrit un abonnement direct auprès du fournisseur de gaz ou de fioul de son choix (Gaz de France par exemple), et reçoit donc directement sa facture individuelle.
La sensibilisation sur la consommation se fait donc a postériori lorsque la facture exige un paiement… C’est souvent trop tard. 

  • Environnement
17.12.2020 - Article

Combien coûte votre production d’Eau Chaude Sanitaire (ECS) ?

En théorie, rien de plus facile de calculer ce que coûte la production d’un m3 d’eau chaude. Quelle est la quantité d’énergie nécessaire pour élever un litre d’eau d’un degré ? La réponse que tout élève de première connaît est qu’il faut 1,162 Wattheure. Pour chauffer un m3 d’eau de 15°C à 40°C (qui est la moyenne de la température de l’ECS), il faut donc en théorie dépenser 1,162 x28°Cx 1000 = 32,5 kWh. Soit ! Mais quel en est le coût ? C’est là que tout se complique !

  • Environnement
  • Pouvoir d'achat

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.