L’échéance 2017 approche et vous aurez bientôt l’audit énergétique, ou encore mieux, l’audit global de votre copropriété. Mais vous avez immédiatement la possibilité de faire baisser votre consommation et votre facture de chauffage : optimisez les termes de votre contrat de chauffage. Comment faire ?

Le conseil syndical et le syndic doivent d’abord avoir rempli méthodiquement le carnet d’entretien et établir le Bilan Initial de la Copropriété.

Vous disposez alors de précieuses informations sur les écarts de température entre les appartements, et entre les étages. Votre chaufferie collective aura également fourni les températures de l’eau chaude sanitaire (ECS) en sortie de chaudière, les dates de démarrage et d’arrêt de la chaudière, la consommation annuelle de gaz sur les périodes de chauffe précédentes, la proportion utilisée par le réchauffage de l’ECS,… Vous disposez évidemment des DJU correspondant (lire nos articles sur les DJU).

Vous êtes prêts à optimiser votre contrat de chauffage.

Les contrats d’exploitation comprennent trois parties appelées, P1, P2, P3.

La partie P1 ne devrait pas être incluse dans le même contrat que les parties P2 et P3. En effet, P1 concerne exclusivement la fourniture du combustible. Il est évident que si votre fournisseur est en même temps l’exploitant de la chaufferie, il ne sera pas incité à réduire cette fourniture souvent très lucrative. Commencez donc par scinder le futur contrat en deux.

Le nouveau fournisseur d’énergie sera astreint à respecter certains paramètres. Par exemple, pour le gaz, les paramètres principaux, sont le prix du kWh (éventuellement été, hiver), le coût de l’abonnement (part fixe). Une quantité cible doit être précisée. Elle sert d’objectif et peut être assorti d’indices de performances et de primes associées. Si votre contrat n’a pas été renégocié depuis des années, la quantité cible annuelle risque d’être surévalué de plus de 20%.

Un forfait DJU (Degré Jour Unifié) est toujours associé à un contrat, pour une période de chauffe également précisée (par ex : 25 octobre – 15 mai). Si le forfait DJU n’est pas correctement évalué vous risquer de payer pour de prétendus dépassements.

A lire la semaine prochaine : comment optimiser le contrat d’exploitation ?

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics