- Article

Les énergies en copropriété : Pourquoi payer plus qu’il ne faut ?

Topics: Pouvoir d'achat

Pourquoi en copropriété nos factures d’énergie sont elles si élevées ? Les copropriétaires le savent : le principal poste de charges est celui lié au chauffage et à l’eau. Plus de 50% des charges de copropriété sont ainsi liées aux énergies.

Les prix unitaires des différentes énergies (gaz, fioul, électricité,…) ont beaucoup augmenté depuis dix ans.  

Par exemple, les tarifs réglementés du gaz, ont presque doublé depuis 2005. Il faut se convaincre que tous les facteurs sont réunis pour que cette hausse s’accélère ces prochaines années.

L’autre facteur que les copropriétaires ont tendance à négliger est lié aux clauses de leurs contrats de chauffage. Il faut pourtant être très vigilant en cas de contrats en « offre de marché » (tarifs non réglementés) ou quand la fourniture de l’énergie est incluse dans la prestation de votre exploitant de chauffage (contrat dit avec P1).

Pour le conseil syndical, la première chose à faire consiste à vérifier que l’entretien des installations de chauffage est correctement fait. Les paramètres à vérifier sont principalement :

  • le rendement de la chaudière
  • le niveau des consignes de température en sortie de chaudière
  • l’équilibrage du réseau de chauffage

Il est ensuite indispensable de savoir comprendre les  contrats de chauffage complexes, qui peuvent devenir rapidement défavorables pour les copropriétaires. Ainsi faut il surveiller de près les contrats qui incluent des clauses telles que :

  • fourniture d’énergie (appelés P1)
  • garantie totale (appelés aussi P3),
  •  financement des travaux (appelés P4)
  • intéressement aux consommations

Il est vivement recommandé de faire appel à un conseil indépendant pour bien analyser ces contrats, et éventuellement les renégocier.

Il est ensuite primordial d’équiper la copropriété de dispositifs de comptage des énergies, qui vous permettront de comprendre qui consomme quoi ? Un compteur d’énergie thermique en sortie de chaudière, devra permettre de mesurer la répartition de chaleur entre la production de chauffage et celle d’eau chaude sanitaire.

L’individualisation des charges (chauffage grâce aux RFC et eau chaude sanitaire grâce à des compteurs divisionnaires communicants) doit également devenir la règle. Outre le fait qu’elle permet que chacun soit sensibilisé sur sa propre consommation, et donc la réduise, l’individualisation apporte à la copropriété l’équité indispensable avant toute décision de travaux.

Parce que maintenant il vous faut aussi vous pencher sur l’efficacité énergétique de votre patrimoine. Si l’immeuble est mal isolé, à quoi sert d’avoir une chaudière bien réglée ?

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics