- Article

Pourquoi votre copropriété va t-elle devenir « smart »?

Topics: Législation, Écogestes

Dans l’univers anglo-saxon, qui guide bien des marchés, le terme « smart » signifie « intelligent ». Vous avez déjà entendu évoquer les concepts de « Smart Grids » (réseaux électriques communicants), de « Smart meters » (compteurs communicants), de « Smart sensors » (capteurs intelligents plus connus désormais sont le terme d’ « Objets connectés »), et enfin de « Smart building » : l’immeuble intelligent de demain, c’est à dire un immeuble dont la connexion à différents univers lui permettra de bénéficier de services liés à la maîtrise des énergies, à la sécurité des personnes, à la sécurité des accès, à la santé des occupants (surveillance médicale à domicile), à l’immotique (la domotique étant un terme réservé aux maisons individuelles).

Vous pensez peut être que c’est un futur encore lointain, qui ne concerne pas votre copropriété ? Alors vous vous trompez chaque jour un peu plus !

L’univers de l’immobilier neuf évolue sous l’effet des nouvelles réglementations thermiques (RT 2012, RT 2020 qui exigera que les bâtiments soient à énergie positive). Or 2020 c’est demain ! Et pour que ces bâtiments neufs et ces « smart grids » tirent pleinement partie des services précités, il faut que progressivement les quartiers deviennent entièrement « smart ». La ville d’Issy les Moulineaux ou certains quartiers de Grenoble, par exemple, ont déjà commencé à devenir smart, et les immeubles existants bâtis dans ces périmètres sont déjà intégrés à ces smarts grids. Ils commencent à bénéficier des « smart services » évoqués ci avant.

Vous avez donc perçu qu’il y a un lien entre le concept « smart » et l’idée que des univers vont pouvoir communiquer entre eux, partager de l’énergie excédentaire ici, et manquante là, partager des données ou tirer profit de données auxquelles des Systèmes d’Informations auront donné du sens, de la valeur. Cette valeur crée de l’intelligence (« smart »)

Ce ne sont ni les compteurs qui sont intelligents (ils sont simplement communicants), ni les immeubles (ils sont simplement inter-connectés). C’est l’usage que les acteurs des immeubles (occupants, gestionnaires, prestataires) feront de l’ensemble des données collectées, et de l’énergie partageable à bon prix parce que produite localement, qui confère de l’intelligence à ces nouveaux bâtiments. Votre copropriété a donc tout intérêt à entrer progressivement dans cet univers. La première étape consiste à vous doter de la télé relève de vos compteurs.

Prenons un exemple dans l’univers des immeubles de bureaux. Pouvoir croiser entre elles des données issues des badges d’accès, qui permettent de savoir en temps réel le nombre de personnes présentes et le lieu où elles sont en réunion, avec des données liées à la régulation thermique de ces espaces de réunion ou de travail, permettra l’extinction automatique du chauffage ou de la climatisation en fin de journée par simple capteur de présence dans ces zones, et rendra ces bureaux plus économes en énergie. Les bâtiments à énergie positive sont déjà conçus en intégrant les flux croisés de ce type de données qui permettent de diviser par 10 le niveau de consommation d’énergie.

Dans un immeuble de logement, la RT 2012 exige déjà de fournir à l’occupant des informations sur les fameux cinq usages principaux de l’énergie : chaleur, eau chaude sanitaire et trois usages de l’électricité. D’autres données de confort ou de sécurité pourront également être fournies. Des services complémentaires de régulation du chauffage, de domotique ou d’aide à la dépendance des personnes âgées apparaissent et vont se multiplier, selon le mécanisme de l’App-store. Ces applications proposées aux occupants ou au gestionnaire de l’immeuble seront compatibles et téléchargeables sur vos smartphones.Autant de données texte ou image qui entreront et sortiront des immeubles neufs ou existants, pour améliorer votre confort, votre pouvoir d’achat, votre sécurité et aussi pour optimiser la gestion des fameux smart grids qui ont besoin d’informations liées à la demande en énergie.

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics