01.07.2014 - Article
  • Législation
  • Pouvoir d'achat

Renégociez les contrats de gaz de vos copro !

Les tarifs réglementés du gaz vont progressivement disparaître. Vos contrats de gaz deviendront caducs pour peu que le niveau de consommation des copropriétés que vous gérez dépasse les seuils concernés par cette nouvelle réglementation.

De quoi s’agit il et qui est concerné ?

Depuis l’ouverture du marché du gaz à la concurrence (2000), deux types d’offres coexistent. Les Tarifs Réglementés de Vente (TRV) d’une part, proposés par les fournisseurs historiques et par les Entreprises Locales de Distribution (ELD) telles que Gaz de Bordeaux par exemple, et d’autre part les Offres de marché, proposés par l’ensemble des fournisseurs aux tarifs libres correspondant à leurs offres commerciales.

Le droit européen impose que les TRV proposés aux professionnels disparaissent progressivement à compter du 1er avril 2014. Les syndicats de copropriétés que vous gérez, font partie des professionnels concernés et la date d’éligibilité dépend de leur niveau de consommation.

Pour les copropriétés dont la consommation est supérieure à 200 MWh / an (grosses copropriétés), la date limite est le 1er janvier 2015. Pour celles dont la consommation est supérieure à 150 MWh, la date ultime est le 1er janvier 2016.

Pour celles ci, les contrats actuels de fournitures de gaz deviendront caducs avec risque d’interruption de la fourniture de gaz, si vous n’avez pas négocié un contrat au tarif libre.

Si la Loi exige que le fournisseur vous avertisse six mois avant l’échéance et fasse un rappel trois mois avant la coupure, il est judicieux de s’en préoccuper plus tôt. En effet, la négociation d’un tel contrat exige de maîtriser l’ensemble des paramètres qui influent sur le coût global. Connaître la saisonnalité de la consommation, ses pics et ses variations d’un mois sur l’autre, sont autant de paramètres qui peuvent vous permettre une meilleure négociation. C’est également une opportunité pour s’interroger sur le niveau de consommation de la copropriété. Le réduire peut permettre de rester dans des tranches tarifaires plus avantageuses.

 

Le chauffage et l’eau chaude sanitaire constituant la part la plus importante de la consommation de gaz, le moment est venu de tout mettre en œuvre pour la réduire. Les trois moyens les plus rapides sont : l’individualisation des charges de chauffage (RFC), la renégociation du contrat de l’exploitant de chauffage, l’installation de dispositifs de régulation automatisée. Sans engager des investissements lourds vous avez la possibilité de réduire de plus de 30% la consommation de vos copropriétés, sans aucun investissement.

Une telle gestion dynamique contribuera à accroître la valeur verte du patrimoine de vos clients.

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

En savoir plus sur les sujets abordés.

  • Législation
  • Pouvoir d'achat
17.12.2020 - Article

Combien coûte votre production d’Eau Chaude Sanitaire (ECS) ?

En théorie, rien de plus facile de calculer ce que coûte la production d’un m3 d’eau chaude. Quelle est la quantité d’énergie nécessaire pour élever un litre d’eau d’un degré ? La réponse que tout élève de première connaît est qu’il faut 1,162 Wattheure. Pour chauffer un m3 d’eau de 15°C à 40°C (qui est la moyenne de la température de l’ECS), il faut donc en théorie dépenser 1,162 x28°Cx 1000 = 32,5 kWh. Soit ! Mais quel en est le coût ? C’est là que tout se complique !

  • Environnement
  • Pouvoir d'achat
10.12.2020 - Article

2021, interdiction du chauffage au gaz pour les maisons neuves. Le logement collectif neuf suivra à partir de 2024

Afin de réduire les émissions à effet de serre, le gouvernement a pris des mesures importantes qui marqueront une rupture majeure concernant le chauffage au gaz, coupable d’émettre du Co2 en brulant. La RE 2020, nouvelle Réglementation Environnementale, prévoit d’interdire ce type de chauffage dès l’été 2021 (ce qui était prévu initialement en janvier 2021).

  • Législation

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.