06.09.2013 - Article
  • Pouvoir d'achat

Une nouvelle révolution économique est en marche (2/2)

Notre univers économique aura radicalement changé en 2050. Pour s’en convaincre, il suffit de réaliser que la totalité des managers d’entreprises seront alors nés au 21ème siècle….ou a minima avec un smart phone ou un iPad entre les mains, et un compte twitter au berceau !

La philosophie dominante ne sera ni de droite ni de gauche, elle sera celle de l’internet, c’est à dire « collaborative et transversale» dans tous les aspects de la vie : la façon de travailler, de consommer, d’habiter, de manager, de concevoir les relations humaines, etc…..

Vous êtes sceptique ? Songez que déjà en 2013, cette philosophie a permis que le site de l’encyclopédie collaborative gratuite Wikipedia représente 13% des recherches sur le web et que son succès provoque le déclin de la très célèbre Enciclopedia Britanica. C’est cette même philosophie collaborative qui est à l’origine de la musique en ligne, ruinant au passage l’industrie du disque. L’esprit collaboratif de twitter joue déjà un rôle majeur pour distribuer l’information…..

Les modes de consommation vont être bouleversés. Les business models les plus solides seront remis en cause. Celui de l’énergie comme les autres !

 

Appliquée aux énergies, l’économie collaborative va utiliser l’apparition de smart-grids dont l’intelligence ne sera pas limitée à l’interconnexion des immeubles entre eux, au sein d’éco- quartiers. L’intelligence sera celle du www (world wide web) appliquée aux données de l’énergie. Les smart-grids bi-directionnels permettront de faire circuler les électrons dans les deux sens en fonction des besoins, parce que l’information sur la demande et sur la production circulera également de façon bidirectionnelle d’un immeuble à l’autre, d’un quartier à l’autre au sein des cités. Tous les immeubles seront donc concernés : les nouveaux comme les anciens, afin de pouvoir tous bénéficier des meilleurs tarifs énergétiques, des possibilités de revente de leur énergie positive ou de stockage pour consommer ou recharger aux meilleures heures les véhicules électriques de leurs copropriétaires.

Dès lors que les déchets organiques et les eaux usées deviennent producteurs d’énergie grâce à la méthanisation rendue obligatoire (*), il sera également indispensable d’en partager les disponibilités. Tous les réseaux d’énergie deviendront « collaboratifs ». Le bénéfice reviendra au consommateur, puisque, comme ce fut le cas pour le courrier, la mise en réseau des énergies produites localement fera chuter leur prix !

 

Ainsi, les « big-data » des immeubles seront essentielles pour optimiser l’utilisation sur place des énergies diffuses et renouvelables, produites en grande majorité par les immeubles eux mêmes…. C’est tout l’enjeu des fameux smart-grids et smart building. Faire circuler l’information avant même de faire circuler les énergies.

 

Comment 2013 doit il préparer 2050 ?

Les premières étapes de cette révolution sont inscrites dans le concept de « Transition Energétique » : compteurs communicants, web-services d’économie d’énergie, Généralisation des Contrats de Performance Energétique pour la rénovation des immeubles, installation de « modules RT 2012 » d’affichage des consommations et de sensibilisation, etc….

Face à l’augmentation à court terme du prix de l’électricité (5% en moyenne par an jusqu’en 2020), il est devenu urgent de regarder  ces vérités en face et de faire en sorte que les immeubles anciens ne restent pas sur le bord des autoroutes de l’énergie qui se construisent.

Faire installer des RFC radio ou des compteurs d’eau télé-relevés, voter la mise en place de web-services d’économie d’énergie, sont les premières mesures à prendre pour accéder à ces autoroutes de l’énergie et entrer dans un monde collaboratif d’économies !

C’est aujourd’hui que vous préparez le futur !

(*) décrets en préparation favorisant la valorisation locales des déchets.

Vous aimez cet article J’aime cet article
Retour au sommaire

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Mozilla Firefox

La version de votre navigateur internet est obsolète

Afin d'utiliser notre site sans problème, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur. Vous trouverez plus d'informations sur le site web de votre navigateur: Microsoft Internet Explorer

* Champs obligatoires.