- Article

Les points de vigilance pour réduire sa facture chauffage

Topics: Pouvoir d'achat, Écogestes

Vous n’avez pas de prise sur le prix des énergies ! Ne baissez pas les bras et agissez sur le seul paramètre qui est de votre ressort : la quantité de combustible consommée.

Si votre copropriété est équipée d’une chaudière collective, celle ci peut être alimentée par différents types de combustibles. Néanmoins, dans les grandes agglomérations, c’est le gaz qui est majoritaire, alors que pour des communes de taille moyenne et a fortiori dans les communes rurales, les chaudières sont principalement alimentées en fioul domestique.

Pour le gaz, la quantité consommée se mesure en m3 corrélés aux kWh. Pour le fioul c’est le mètre cube ou le nombre de litres qu’il faut analyser. Une analyse s’impose en effet dans ce cas, car il vous faut tenir compte des stocks en cuve d’une année sur l’autre. Un autre point de vigilance pour le fioul concerne le pouvoir calorifique (on parle de PCI ) du combustible livré, lequel peut varier d’un fioul à l’autre….

Soyez déjà vigilants sur ces paramètres dont l’impact sur votre facture n’est pas négligeable !

 

Mais la quantité livrée, n’est pas la quantité utile ! Par ailleurs il faut également s’intéresser à la répartition par logement. Par où commencer ?

Penchez vous d’abord sur le rendement de votre chaudière collective. Des déperditions interviennent pendant le processus de réchauffement de l’eau, plus ou moins importants selon l’état de votre chaudière.  La quantité de chaleur envoyée dans les circuits de chauffage est fonction de la performance de la chaudière. On constate souvent sur les anciennes chaudières (plus de 15 à 20 ans d’âge) un rendement global inferieur à 60%. Les chaudières plus récentes, disposant de technologie plus moderne et de dispositifs de régulation automatisée présentent par contre une efficience supérieure à 80% !

Ainsi selon l’état de votre chaudière, ce peut être jusqu’à 25% de combustible gaspillé. Dans ce cas, n’hésitez pas : faites changer la chaudière en profitant des Certificats d’Economie d’Energie et des aides financières adaptées.

 

Votre chaudière est optimale. Bravo !  Il vous faut maintenant être vigilant quant à la gestion de la chaudière par votre exploitant. Vous savez en effet qu’un degré de trop correspond à une surconsommation de 7% supplémentaires de combustible. Il est donc indispensable de vérifier la consigne de température de réglage de la chaudière. La réglementation française vous aide : la température délivrée ne doit pas être supérieure à 19 degrés dans les locaux d’habitation occupés,  16 dans les pièces inoccupées moins de 24 heures et 8 dans les locaux inoccupés plus de 24 h !! Si certains appartements sont davantage chauffés (il n’est pas rare de constater une température de 25°c dans des chambres), deux causes probables : la consigne de température en sortie de chaufferie est trop élevée, et le réseau de chauffage est mal équilibré et très certainement emboué (dépôts d’impuretés ou « boues »). Un désembouage régulier est indispensable pour garantir économies et d’équité.

Le mot est lâché : équité ! C’est très important au sein d’une copropriété. Comment garantir que chacun ne paiera que ce qu’il consomme, et sera ainsi incité à faire des économies. La seule solution, c’est l’individualisation des charges de chauffage rendue obligatoire par la Loi 74-908 votée en 1974 en France ainsi que dans la majorité des pays d’Europe. Le décret 2012-545 en définit les nouvelles modalités. L’individualisation sensibilise tellement les occupants que la facture globale de l’immeuble baisse de plus de 20% dès le première année. C’est équitable et économe. …..

Vous ne regretterez pas votre vigilance : de la qualité calorifique du combustible, à l’individualisation des charges de chauffage, en passant par l’optimisation du système de chauffage, c’est une économie globale de plus de 40% que vous constaterez à la fin de l’hiver.

Newsletter

Stay on top of the latest news on our products and services. Receive exclusive information about the energy sector and housing industry.

Press contact:

Teaser Image
Comment faire des économies dans son logement ?

7 gestes simples pour économiser l'eau et le chauffage

En savoir plus

Partager cet article

Get deeper in this topic
All our topics